Gustav MAHLER …

« Un musicien (c’est-à-dire un artisan) ne suffit pas, même s’il maîtrise très bien les difficultés techniques ou ce qui relève de la mesure. Ce qu’il faut c’est un être humain complet et supérieur qui puisse méditer et éprouver ce que le compositeur a lui même pensé et ressenti quand il a créé son œuvre.

La composition exige la plus sévère des auto-critiques. Dans n’importe quelle belle œuvre, il ne faut pas permettre que les proportions, la construction, la progression, etc.. soit malmenées. Chaque chose doit se tenir à sa place, en lien organique avec l’ensemble et en corrélation harmonieuse avec toutes les parties.

La conception et la création d’une œuvre sont mystiques d’un bout à l’autre. On est poussé, inconsciemment, comme si on était sous l’emprise d’une volonté extérieure, à créer quelque chose dont on reconnait à peine l’origine par la suite. Je me sent souvent comme une poule aveugle qui a trouvé un diamant. » Gustav MAHLER( Compositeur, chef et pianiste autrichien – Extrait du livre Souvenirs de Gustav Mahler par Natalie BAUER-LECHNER (traduit par Isabelle WERCK)

Gustav MAHLER( 1860/1911) – Photo prise en 1907 par Moritz NÄHR

Les crayons …

 » Les crayons c’est pas du bois et de la mine, c’est de la pensée par les phalanges … » Henri de TOULOUSE-LAUTREC (Peintre, dessinateur, lithographe, affichiste et illustrateur français)

 » Portrait de Henri de Toulouse-Lautrec » 1883 par Henri RACHOU (Musée des Augustins à Toulouse / France)

Un portrait …

 » Pour un portrait, il faut tâcher de faire la tête ( le masque surtout ) dans trois ou quatre séances d’une heure et demi chaque, deux heures tout au plus car le modèle s’ennuie, s’impatiente ( ce qu’il faut éviter ! ). Son visage change visiblement. C’est pourquoi, il faut le faire reposer et le distraire le plus possible. Cela est d’expérience avec les femmes : il faut les flatter, leur dire qu’elles sont belles, qu’elles ont le teint frais etc… Cela les met de bonne humeur et les fait tenir avec plus de plaisir. Le contraire les changerait visiblement. Il faut donc aussi leur dire qu’elles posent à merveille. Elles se trouvent alors engagées par là à bien se tenir.  » Louise Elisabeth VIGÉE-LEBRUN ( Peintre française)

 » Autoportrait  » 1790 Elisabeth VIGÉE-LEBRUN

La couleur …

 » L’étude de la couleur : j’ai toujours l’espoir de trouver quelque chose là dedans. Exprimer l’amour de deux amoureux par un mariage de complémentaires, leur mélange et leurs oppositions, les vibrations mystérieuses des tons rapprochés. Exprimer la pensée d’un front par le rayonnement d’un ton clair sur un fond sombre. Le coloriste est celui qui, voyant une couleur dans la nature, parvient à bien l’analyser et à dire, par exemple : ce gris-vert est du jaune avec du noir et presque pas de bleu etc…C’est aussi celui qui sait faire sur la palette les gris de la nature. » Vincent VAN GOGH (Peintre et dessinateur néerlandais)

Palette de Vincent VAN GOGH

En règle générale …

 » En règle générale, la couleur est donc un moyen d’exercer une influence sur l’âme. La couleur est la touche. L’œil est le marteau. L’âme est le piano aux cordes nombreuses. L’artiste est la main qui, par l’usage convenable de telle ou telle touche, met l’âme humaine en vibration. Il est donc clair que l’harmonie des couleurs doit reposer uniquement sur le principe de l’entrée en contact efficace avec l’âme humaine. Cette base sera définie comme le principe de la nécessité absolue.  » Wassily KANKINSKY (Peintre russe naturalisé allemand puis français)

Wassily KANDINSKY 1866/1944

En art …

 » Il est parfaitement inutile de faire intervenir des lois, des règles, des principes qui n’ont germé que dans les cerveaux de commentateurs disséquant une série d’œuvres vingt siècles après et auxquelles jamais artiste n’a songé une minute. Il est tout aussi inutile d’employer un vocabulaire hérissé de bizarres mots forgés après coup et incompris de presque tout le monde. En art, les choses les plus difficiles s’expliquent avec des mots de concierge. Il n’y a ni lois, ni mots farouches : il y a un homme qui fait une statue, un point c’est tout.  » Auguste RODIN (Sculpteur français)

 » RODIN dans son atelier » par Allan ÖSTERLIND

Le théâtre …

 » Le théâtre ne peut jamais être considéré comme un art d’agrément, car ce qui est en jeu ce n’est pas l’agrément de celui qui l’exerce, mais bien précisément le plaisir de ceux qui en sont les spectateurs. » Sacha GUITRY ( Dramaturge, acteur, metteur en scène, réalisateur et scénariste français /Extrait de sa pièce L’école du mensonge )

 » Au théâtre  » de James HALLAR

La sculpture et la peinture…

 » La sculpture révèle sans effort ce qui est. La peinture semble chose miraculeuse, elle rend palpable l’impalpable, elle présente en relief l’objet plan et produit un effet d’éloignement pour les choses rapprochées. » Léonard DE VINCI (Peintre italien, architecte, ingénieur, philosophe, sculpteur, scientifique)

 » Attributs de la peinture et de la sculpture  » Anne VALLAYER-COSTER