Juillet 2020 …

Dictons du mois de Juillet :

 » Juillet doit rôtir ce que septembre mûrira  »

 » Temps couvert et frais au commencement de la récolte en juillet, éloigne la crainte de la pluie. Mais lorsque l’air est étouffant et que les moucherons, voltigeant en rangs serrés, piquent beaucoup, le mauvais temps approche. »

 » Si le premier juillet se trouve pluvieux, tout le reste du mois le temps sera douteux  »

 » Pluie au dix juillet mouille sept fois du moissonneur le bonnet  »

 » Lorsqu’en juillet les fourmilières s’élèvent et s’élargissent beaucoup, l’hiver sera précoce et rude. »

A Hello July

21.6.2020 : fête des pères …

 » Peut-on s’habituer à être père ou mère ? De la même façon que l’on s’habitue aux tristesses ou à la joie ? Je ne le pense pas. …. Un jour, tu connaîtras l’émotion d’appartenir à un petit être. C’est un sentiment indescriptible, même lorsqu’il est vécu   au quotidien. Tout à coup notre planète personnelle bascule. Notre nombril se rapetisse. On ne vit plus pour soi, ni pour un autre, on vit dans l’autre. Je ne m’en serai jamais douté avant que tu ne déboules sur ma route. Tous les pères du monde se sont faits la même réflexion. Toutes les mères aussi. Même celles et ceux qui proclamaient ne pas avoir la fibre paternelle ou maternelle. Tôt ou tard, au détour d’une larme ou d’un éclat de rire, le ventre se noue, l’émotion jaillit, et tous les atermoiements s’évanouissent comme sous l’effet d’une baguette magique.

Tu sais de quelle façon tu t’es posé sur notre vie. Tu n’es pas le fruit du hasard. Je n’es pas un accident de parcours. Tu es un choix. Le choix que l’on fait d’aimer. D’aimer totalement, définitivement, sans condition aucune. Quoi qu’il advienne, ne doute jamais de cette affirmation. Jamais. Ni demain ni dans mille ans. Il m’arrivera certains jours de te bousculer, de te rabrouer, de me montrer injuste. Dis-toi que ces états d’âme n’ont aucune importance. Ce sont des petites secousses sismiques qui ne méritent pas que l’on remette en question les jours et les nuits de grand calme.

Si je te dis ces choses, bien que te sachant trop jeune pour les bien comprendre, c’est pour demain. Quand les années viendront et que tu commenceras à éprouver le manteau du temps. Tu reliras ces lignes et elles effaceront d’un grand coup de gomme les chagrins et les doutes qui auront pu t’assaillir à mon insu. Les parents sont souvent maladroits. On ne trouve pas toujours les mots justes quand il faut, le jour où il faut. Parce que les enfants ne sont rien d’autres que d’anciens enfants. Ils conservent, toute leur existence durant, les maladresses, les changements d’humeur, les égoïsmes de l’enfance, les coups de froid, les rhumes. Certains guérissent mieux que d’autres . C’est tout …  »  Gilbert SINOUÉ ( Écrivain égyptien de langue française -extrait de son livre A mon fils à l’aube du troisième millénaire )

Fête des pères
Tableau : Daniel GERHARTZ

 

 

Dimanche 7.6.2020 : fête des mamans …

 » Il y a plus de fleurs
pour ma mère, en mon cœur,
que dans tous les vergers ;
Plus de merles rieurs
pour ma mère, en mon cœur,
Que dans le monde entier ;
Et bien plus de baisers
Pour ma mère, en mon cœur,
Qu’on en pourrait donner. » Maurice CARÊME (Poète et écrivain belge d’expression française – Extrait du recueil Pour ma mère/1935 )

MAMAN Fritz ZUBER BÜHLER 2
Tableau Fritz ZUBER-BÜLHER

JUIN 2020 …

Dictons du mois de juin :

 » Abeilles en mai valent un louis d’or, abeilles en juin c’est chance encore  »

 » En juin trop de pluie, le jardinier s’ennuie  »

 » Bon soleil de juin n’a jamais ruiné personne  »

 » Juin larmoyeux rend laboureur heureux  »

 » Qui en juin se porte bien, au temps chaud ne craindra rien  »

juin 1

 

21 Mai 2020 : Ascension … Oratorio BWV 11 Jean-Sébastien BACH

(Vidéo :Hannah MORRISON (soprano) – Meg BRAGLE (mezzo-soprano) – Nicholas MULROY (ténor )- Peter HARVEY (basse) – l’Ensemble THE ENGLISH BAROQUE SOLOISTS & le CHOEUR MONTEVERDI – Direction John Eliot GARDINER )

Cette oeuvre merveilleuse, assez jubilatoire, mélange de joie festive  et de solennel , fut écrite pour l’Ascension en Mai 1735. Les textes sont du poète et prédicateur  Johann Rist, du poète de cantiques Gottfried W.Sacer et probablement aussi du poète  Christian Friedrich Picander, tous trois allemands.

Du fait de sa durée assez courte, on a tendance à la classer en tant que Cantate, mais il s’agit bien d’un Oratorio.

Quelques extraits des textes : ( traduction française de Walter F. Bischof)

Choeur :  » Louez Dieu dans ses royaumes. Prônez-le dans sa gloire. Glorifiez-le dans sa splendeur. Cherchez à trouver des louanges à sa mesure. En lui adressant par les voix de tous vos chœurs un cantique d’honneur. »

Récitatif (Ténor) :   »Notre Seigneur Jésus leva les mains et bénit ses disciples et il se fit que, pendant qu’il les bénissait, il se sépara d’eux. »

Récitatif (Basse) :  »Ah Jésus ton départ est-il si proche ? Hélas, l’heure est-elle déjà venue où nous allons nous séparer de toi ? Ah, vois comme nos pleurs abondants ruissellent sur nos joues livides. Quel douloureux regret nous avons de toi. Toute consolation nous faisant défaut, ah ne t’éloigne donc pas encore. »

Choral :  »  Maintenant tout se trouve au-dessus de toi, à l’exception de toi-même. Les anges doivent, un à un, venir se mettre à ton service. Les Princes aussi sont en route et te sont docilement soumis. Les airs, les eaux, le feu, la terre doivent être à tes ordres  »

 

ASCENSION Benvenuto TISI da GAROFALO
 » L’Ascension  » – Benvenuto TISI dit Le GAROFALO

Mai 2020 …

«  Joli mois de Mai,
Tu nous rends le cœur gai !
C’est toi qui fais reverdir
L’herbette joliette,
Et qui fais épanouir
Le cœur d’une Brunette :
Joli mois de Mai,
Tu nous rends le cœur gai !  » … Charles Simon FAVART (Auteur de pièces de théâtre / Extrait de son recueil Les poésies diverses-1782 )

Dictons du mois de mai :

 » Rosée de mai fait la prairie verte  »

 » Mai frais et venteux met le paysan de méchante humeur  »

 » Quand il tonne le Ier jour de mai, les vaches auront du lait  »

 » Bourgeon de mai remplit le chai  »

mai hello

1er avril 2020 …

Dictons d’Avril :

  • Avril entrant comme un agneau s’en retourne comme un taureau
  • Au moment où commence avril, l’esprit doit se montrer subtil
  • Bourgeon qui pousse en avril met peu de vin au baril

 »  Avril renaît Voici ses rubans et ses flammes
Ses mille petits cris ses gentils pépiements
Ses bigoudis ses fleurs ses hommes et ses femmes
Je lui fais de ses couleurs tous mes compliments …  » Louis ARAGON ( Les destinées de la poésie 1923/24)

HELLO AVRIL

1er mars : fête des grands-mères…

Grand mère
Tableau : Arthur HUGUES

 

 » Au jardin de ma grand-mère
fleurissaient des camélias,
des œillets, de la bruyère,
tendres roses et blancs lilas.

La maison de ma grand-mère
retentissait de fous- rire,
ceux revenus, d’après guerre,
gravés dans mes souvenirs.

La cuisine de ma grand-mère
Embaumait, festins de perles,
de lardons et oignons verts,
mijotées de grives et merles.

Les chansons de ma grand-mère
racontaient le vieux terroir,
sa campagne du Loir et Cher,
l’embellie de bien des soirs.

Les poèmes de ma grand-mère
s’habillaient de fantaisie,
longs discours et belles chimères
enrobés de poésie.

Les beaux jeux de ma grand-mère
amusaient garçons et filles,
dans de longues soirées d’hiver
De coinchée ou de manille.

Les histoires de ma grand-mère
aujourd’hui reviennent encore,
racontées en prose, en vers,
ornées de jolis décors.

Dans le cœur de ma grand-mère
on y trouvait de l’amour,
c’était loin, c’était hier,
mais je me souviens toujours…  » Dominique SIMONET ( Écrivain et poète français)

P.S. pour celles et ceux qui se poseraient la question : coinchée et manille sont des jeux de cartes.

 

MARS 2020 …

 » Ah ! que Mars est un joli mois ! C’est le mois des surprises. Du matin au soir dans les bois, tout change avec les brises. Gelée et vent, pluie et soleil, alors tout a des charmes. Mars a le visage vermeil et sourit dans ses larmes ...  »  Alfred de MUSSET ( Écrivain et poète français)

Dictons du mois de mars :

 » À mars poudreux, avril pluvieux  »

 » Quand les grenouilles chantent en mars, elles se taisent en avril  »

 » Si mars commence en courroux, il finira tout doux, tout doux  »

 » Mars venteux ; vergers pommeux  »

MARS 2