7.3.2021 Fête des grands-mères …

 » Un cœur de Mamie, ça veut du bonheur,
Du bonheur pour tous ses enfants.
Un cœur de Mamie, ça a toujours peur,
ça tremble pour petits et grands;
ça se laisse grignoter par la vie et les événements.

Un cœur de Mamie, ça se donne sans compter:
C’est toujours un cœur de maman.

Un cœur de Mamie, ça n’aime pas la solitude.
C’est hospitalier, comme dans les Béatitudes.
ça aime les visites.
  » Ne partez pas, vous avez le temps. »
  » Encore un biscuit. »  » Restez encore un instant. »
ça aimerait qu’on lui dise un petit merci en passant.
ça voudrait une bise;
Mais les jeunes en ont-ils le temps?

Un cœur de Mamie, ça ne vieillit pas.
ça veut s’accrocher. C’est parfois bien las!
Un cœur de Mamie, c’est plein de finesse;
ça sait deviner: ça voit la tristesse;
ça sait regarder, sans oser rien dire.
C’est plein de bonté, ça vit de tourments.

Un cœur de Mamie, ça se dit:
  « Je ne voudrais pas partir.« 
Rester pour aimer.
Même vieux, ça ne veut pas mourir.
demain oui, peut-être.
Mais non, non, pas aujourd’hui.
ça veut être là pour les fêtes.
Voir grands et petits; consoler; encourager.

Un cœur de Mamie, c’est disponible, pas pressé.
ça ne pense qu’à donner.
ça a de l’expérience.
ça doit rester longtemps, 
Pour donner confiance dans la vie à ses petits-enfants. « Guy GILBERT ( Prêtre catholique français )

14.2.2021 : Saint-Valentin …

 » Aimer, ce n’est pas s’installer une fois pour toutes au sommet de ses certitudes. C’est douter toujours, trembler toujours. Et puis, demeurer vigilant pour éviter que le poison mortel de l’habitude ne s’insinue et nous tue, ou pire : nous anesthésie. Ne pas croire que plus rien ne reste à faire mais au contraire séduire, séduire encore.

Aimer, ce n’est pas emprunter des routes toutes tracées et balisées. C’est avancer en funambule au-dessus de précipice et savoir qu’il y a quelqu’un au bout qui dit d’une voix douce et calme : avance, continue d’avancer, n’aie pas peur, tu vas y arriver, je suis là. » Philippe BESSON (Écrivain, scénariste, dramaturge français / Extrait de son livre Se résoudre aux adieux)

Photo Angela NIKOLAU

6.1.2021 : Épiphanie  » Les rois mages « …

 » Ils perdirent l’étoile, un soir ; pourquoi perd on
L’étoile ? Pour l’avoir parfois trop regardée,
Les deux rois blancs, étant des savants de Chaldée,
Tracèrent sur le sol des cercles au bâton.
Ils firent des calculs, grattèrent leur menton,
Mais l’étoile avait fui, comme fuit une idée.
Et ces hommes dont l’âme eût soif d’être guidée
Pleurèrent, en dressant des tentes de coton.
Mais le pauvre Roi noir, méprisé des deux autres,
Se dit « Pensons aux soifs qui ne sont pas les nôtres,
Il faut donner quand même à boire aux animaux. »
Et, tandis qu’il tenait son seau d’eau par son anse,
Dans l’humble rond de ciel où buvaient les chameaux
Il vit l’étoile d’or, qui dansait en silence. » Edmond ROSTAND (Écrivain, poète, dramaturge et essayiste français)

https://pointespalettespartition.wordpress.com/2020/01/05/la-galette-des-rois/

Bonne et heureuse année 2021 !

 » Je ne prendrai pas de calendrier cette année car j’ai été très mécontent de celui de l’année dernière  » a dit un jour le journaliste, écrivain et humoriste Alphonse Allais. Je ne pense pas que nous ayons envie , nous aussi, de nous repencher sur 2020 après ce que nous venons de traverser.

Le mot le plus beau que j’espère pour nous tous en 2021 : c’est le mot espoir. L’espoir que nous puissions avoir totalement confiance en un remède qui nous protègera petits et grands de ce virus ( et de ses variantes ) , que nous ne revivions pas un nouveau confinement (bien que beaucoup voit un troisième comme inévitable) , que nous retrouvions un peu de nos habitudes d’autrefois, que notre quotidien ne baigne plus dans cette atmosphère anxiogène qui est la nôtre depuis des mois.

Il y a une citation du journaliste et écrivain Philippe Labro que j’ai lue il y a quelques jours et qui me plait. Je la retiendrai comme fil conducteur pour affronter l’an nouveau :  » On peut regarder la vie et le monde avec effroi, mais il faut savoir aimer, écouter de la musique, voir les enfants grandir, écouter le chant d’un torrent. C’est un choix. Le désespoir ne sert à rien, l’espoir est la seule solution « .

Bonne & Heureuse Année 2021 à vous toutes et tous ! Que l’an nouveau vous garde , ainsi que vos proches, en bonne santé .Qu’il apporte à votre vie des sourires, de la sérénité, de la paix, du rêve, du réconfort, du courage, de l’amour, de l’amitié –

Chers (ères) abonnés (ées), anciens et nouveaux (à qui je souhaite la bienvenue) continuez de prendre grand soin de vous et comme disait Victor Hugo : « Saluons ensemble cette nouvelle année qui vieillit notre amitié sans vieillir notre cœur « 

Amicales pensées et bisous de circonstance , Lisa ♥ ♥ ♥

Joyeux Noël 2020 …

Un petit poème nostalgique que j’aime beaucoup et qui, peut-être, vous fera penser aux noëls de votre enfance. Malgré cette période assez difficile, je vous souhaite de passer un très JOYEUX NOËL .

Soyez heureux auprès de celles et ceux que vous chérissez, profitez-en bien tout en prenant grand soin de chacun d’entre vous surtout.

Je vous retrouve, avec grand plaisir, le 26.12.

Amicales pensées à vous toutes et tous, Lisa ♥

 » Merveilleux Noëls de mon enfance,
Avec toute cette effervescence
Qui régnait partout dans la maison,
Et le sapin plein de décorations !
Moments de joie sans pareil,
Parés de bonheur et de merveilles ;
Maman qui préparait la bûche,
Nous qui faisions les truffes
Les mains pleines de chocolat,
Plus sur nos doigts que dans le plat !
Et enfin, la dernière nuit venue
Avant le grand jour tant attendu,
Le sommeil qui ne veut pas venir,
Trop excités pour s’endormir ;
Espérer que le Père-Noël va oublier
Les bêtises faites pendant l’année,
Puis au petit matin, se lever,
Et devant nos yeux émerveillés
En découvrant les paquets,
Nos parents qui souriaient !

Je revis ces merveilleux moments
Aujourd’hui, avec mes enfants ;
Décorer toute la maison
De guirlandes en papier crépon,
Mettre dans la crèche les santons,
Sur le sapin, les boules brillantes
Et les guirlandes étincelantes
De mille couleurs scintillantes !
Préparer avec eux le repas de fête,
Sortir les plus belles assiettes,
Et à l’approche du jour formidable
Les découvrir un peu plus sages,
Juste pour que le Père-Noël oublie
Qu’ils n’ont pas toujours été gentils !
Avec le même regard pour mes enfants
Qu’avaient jadis pour moi mes parents,
Je retrouve chaque année l’instant magique,
Quand leurs yeux magnifiques
Découvrent sous le sapin,
Leurs cadeaux au petit matin !  » Véronique AUDELON (Poétesse française)

11 Novembre 2020 …

 » Le premier tir d’artillerie ne crépite pas aux frontières d’un pays, mais dans une conscience d’homme ; et chaque paix sur terre commence par se poser dans une main ouverte. » Christiane SINGER (Écrivaine, essayiste et romancière française / Extrait de son livre Histoire d’âme )

Photo de René MALTÊTE

Toussaint 2020 …


 » Au temps de la Toussaint, lorsque les cimetières
s’ornent de cyclamens, de buis ou de bruyères,
et qu’ainsi embellis d’éphémères bouquets,
ils donnent à la mort comme un air de gaieté.

Lorsqu’auprès des caveaux, des tombes familiales
joliment imprégnés de clartés automnales,
l’on revient, chaque année, prier, se recueillir,
je sens de grands remords m’étreindre et m’envahir.

Quelque part tu attends, en un lieu insolite,
esseulée, loin des tiens, sans jamais de visite.
et pour le souvenir, toi qui aimais les fleurs,
vois-tu je n’ai rien d’autre à t’offrir que mes pleurs. » Isabelle CALLIS-SABOT (Poétesse française)

Une des statues  » pleureuses «  au cimetière du Père Lachaise

Ier Octobre 2020 …

Dictons du mois d’Octobre :

 » Beaucoup de pluie en octobre, beaucoup de vent en décembre « 

 » En octobre il faut que l’homme s’habille quand le mûrier se déshabille  »

 » Belle gelée d’octobre rend le vigneron beaucoup plus sobre « 

 » En octobre qui ne fume jamais rien, ne récolte jamais rien « 

 » Octobre en gelées, chenilles trépassées  »

Septembre 2020 …

Dictons du mois de septembre :

 » Pluie de septembre, joie du paysan  »

 » Quand septembre est venu, si la cigale chante, n’achète point de blé pour le remettre en vente  »

 » En septembre quand l’osier fleurit, le fruit mûrit. »

 » En septembre si trois jours il tonne, c’est un nouveau bail pour l’automne  »

 » Lorsque beaucoup d’étoiles filent en septembre, les tonneaux sont trop petits en novembre.

HELLO SEPTEMBER

 »