La danse en cadeau …

 » Dieu m’a donné la danse en cadeau. Je suis hantée par le besoin de danser. C’est l’expression la plus pure de chaque émotion, terrestre et spirituelle. C’est le bonheur. Dieu donne le talent, travailler le transforme en génie  » Anna PAVLOVA (Danseuse étoile russe)

chaussons anna pavlova
Chaussons de danse d’Anna PAVLOVA ( En matière de pointes de danse, Anna Pavlova a toujours montré une grande exigence quant à leur conception. Ces chaussons ont toujours été fabriqués par un chaussonnier de Milan : Romeo Nicolini ( qui travaillait aussi pour d’autres danseuses ). A sa demande, une semelle de bois avait été ajoutée à celle en satin.

ANNA PAVLOVA et ses chaussons

https://wordpress.com/post/pointespalettespartition.wordpress.com/18621

Les tutus courts …

 » Les tutus courts ont certes permis de faire la démonstration d’une excellente technique, mais ont privé certains ballets de leur contexte surnaturel.  De mon point de vue, la longueur et le volume des jupes ne sont pas seulement une question de mode, mais des données qui découlent logiquement du style de la danse interprétée et remplissent donc une fonction artistique indispensable.  » Tamara KARSAVINA (Danseuse russe)

TUTUS

 

 

Danse et acrobatie …

 » L’acrobatie et la danse classique exigent, dans une égale mesure, une technique que seuls dominent des professionnels hautement entraînés et qui tentent, chacun dans son domaine, de montrer quelque chose d’inhabituel et d’extraordinaire. Pour le reste, leurs objectifs sont diamétralement opposés. Les acrobaties attirent l’attention par leur caractère difficile et dangereux. L’art, au contraire, cache tous les effets visibles. Son but n’est pas de produire des effets de gymnastique, mais de créer l’illusion d’un corps libre qui n’obéit pas aux lois de la gravitation. » Tamara KARSAVINA ( Danseuse russe )

Danse acrobatie
Sur la photo : Irina PERREN & Marat SHEMIUNOV / Photo DANCE OPEN BALLET FESTIVAL

 

La danse c’est …

 » Chez nous, l’on méprise trop l’art de la danse soit dit en passant. Tous les grands peuples, d’abord ceux du monde antique, ceux de l’Inde et de l’Arabie, l’ont cultivée à l’égal de la poésie. La danse est autant au dessus de la musique, pour certaines organisations païennes toutefois, que le visible et le créé sont au-dessus de l’invisible et de l’incréé. La danse peut révéler tout ce que la musique recèle de mystérieux et elle a en plus le mérite d’être humaine et palpable. La danse c’est la poésie avec des bras et des jambes. C’est la matière gracieuse et terrible, animée, animée  par le mouvement.  » Charles BAUDELAIRE (Poète français)

DANCE EQUILIBRE NIKOLAY KRUSSER
Photo Nikolaï KRUSSER / Danseuse :  Yulia MANJELES

La danse & la jeunesse …

 » Parler de la danse, c’est parler de la jeunesse. Jeunesse d’un corps épanoui qui évolue dans l’espace, capté dans la vigueur de ses muscles, dans la beauté de sa plastique et le dynamisme de son élan. Jeunesse de l’action et de la pensée qui sollicitent le mouvement, portent et emportent le geste et lui impriment son sens et sa poésie. Jeunesse qui poussent sans répit le chorégraphe à la recherche de nouveaux mouvement, de nouveaux enchaînements et de nouveaux langages et conditionne l’évolution de notre art. La danse comme la jeunesse est en perpétuel devenir.

Jadis elle était une distraction, aujourd’hui elle est devenue un culte : par la danse l’homme cherche l’élévation et l’équilibre de son être spirituel et la communication avec les hommes. Il engendre une religion dans l’espace. Cette religion épouse le pur et le beau et se résout dans l’harmonie et la grâce des formes et des lignes. Le danseur trouve alors cet idéal qu’il poursuit toute sa vie durant, où il n’y a ni fin ni arrêt : l’extase et l’émotion créatrices lui offrent les clés de ses rêves et de ses secrets, entraînant son corps dans une course où dans chaque mouvement il y a tant de mouvements, où dans chaque chose il y a tant de choses.

La danse est jeunesse, et la jeunesse le sait bien qui, chaque jour davantage, se montre curieuse, avide, inventive de danse, attentive à nous autres, chorégraphes et danseurs, qui parlons le langage de la danse. » Serge LIFAR (Danseur, chorégraphe et pédagogue ukrainien, nationalisé français )

Hugo MARCHAND
Danseur : Hugo MARCHAND ( Étoile du Ballet de l’Opéra de Paris )

Danse et eau …

» Je compare les idées de la danse, et la danse elle-même, à de l’eau. Tout le monde sait ce qu’est l’eau et tout le monde sait ce qu’est la danse, mais la fluidité les rend insaisissables. »‘ Merce CUNNINGHAM ( Danseur et chorégraphe américain )

CHODAKOWSKA 1
Sculpture Malgorzata CHODAROWSKA