Il est parfois …

 » Il est parfois de purs instants de transparence où semble s’effacer toute frontière entre le dehors et le dedans, où l’âme et le jardin se regardent, se découvrent accordés et s’accueillent dans la paisible évidence d’une amitié plus ancienne et fidèle que la mémoire des jours  » Henri GOUGAUD (Écrivain français / Extrait de son livre Paramour)

jardin fleuri

Géranium ou Pélargonium …

geranium et pélargonium Estanque horticulture

 » Emblème de la nuit, ta fleur rougeâtre et sombre,
Géranium, attend la nuit pour embaumer.
Ton parfum hait le jour et se répand dans l’ombre.
Oh ! dites, dites-moi, vous qui savez aimer,
Dieu, comme cette fleur, n’a-t-il pas fait votre âme ?…  »
Alphonse De LAMARTINE 

Géranium ou pélargonium ? Tous deux sont de la même famille : celle des géraniacées, mais le géranium appartient au genre pélargonium. Le nom de chacun s’apparente à un nom d’ oiseau : géranium vient du grec géranios qui signifie bec de grue et pour pélargonium veut dire cigogne en latin. Le premier compte environ 300 espèces et le second 400.

Ils  font le bonheur de nos balcons, vérandas, terrasses, et jardins de mai à septembre . Qu’ils soient en pots, jardinières ou en pleine terre avec leur belle palette de couleurs diverses comprenant le rouge, le blanc, le rose, l’orangé, le fuschia et même le bi-colore.

Le pélargonium est originaire de l’hémisphère sud et le géranium de l’hémisphère nord.Leur aspect est différent dans la forme des fleurs : irrégulières chez le pélargonium, un peu similaires au lierre, régulières en boules de pétales chez le géranium.

Le pélargonium a été ramené du Cap de Bonne Espérance en Europe par la Compagnie des Indes orientales vers 1600. On les confondait déjà à leur arrivée. Ils seront fortement appréciés  parce que leur floraison durait longtemps . Il faudra attendre le XVIIIe pour que les botanistes puissent les différencier. Mais aujourd’hui encore il arrive que l’on dise géranium à un pélargonium.

Cette confusion a commencé avec un naturaliste suédois répondant au nom de Carl Von Linné qui, vu leurs aspects assez ressemblants, pensa qu’il était normal de les classer dans un genre commun. Jusqu’au jour où Charles Louis l’Héritier de Brutelle, un autre botaniste et surintendant des eaux et forêts du roi, va les séparer en trois genres en 1789 : erodium ( cinq étamines ) pélargonium ( sept étamines ) et géranium ( dix étamines) – Une décision qui sera vivement critiquée par d’autres spécialistes à l’époque. Toutefois, ses travaux seront réhabilités après sa mort.

Les fleurs et les feuilles de certains  géraniums sont comestibles et peuvent accompagner les salades, les desserts, les sorbets, le thé et les confitures.

Par ailleurs, l’huile essentielle du  géranium ( géranium rosat) , obtenue en distillant les tiges et les feuilles à la vapeur d’eau avant même que la plante fleurisse, est très recherchée en pharmacie et parfumerie. Dans le premier cas, en raison de ses pouvoirs hémostatiques, antiseptiques. Elle traite aussi les maladies de peau comme l’acné, l’herpès, eczéma, impétigo, et les engelures, mais également les douleurs lombaires, les rhumatismes et les tendinites.

Au Ier siècle avant J.C., un médecin, Dioscoride, faisait déjà état des bienfaits médicinaux du géranium dans son Traité de la Matière Médicale où il décrivait les caractéristiques de 600 plantes dont celle-ci .

En parfumerie, cette huile essentielle est utilisée très généralement pour la composition de parfums destinés à des hommes. Elle entre en note de cœur dans les fragrances fougères comme dans Brut de Fabergé – Cacharel pour Homme de Cacharel – l’Eau d’Azzaro de Azzaro – Boss Sélection de Hugo Boss – Kouros de Yves Saint Laurent. Vous pouvez toutefois la retrouver, associée à du jasmin et de la violette dans l’eau de toilette pour femmes  Cerruti 1881 Femme de Cerruti.

Dotées de différentes couleurs, ces plantes, qui ne sont pas offertes en bouquets mais en pots,  ont des langages divers. Dans leur généralité, ils sont porteurs de sagesse, savoir, amitié, et  bonheur. Par contre en blanc c’est l’amour pur, en rouge la passion amoureuse quasi obsessionnelle , et en rose la douceur, le charme et la joie d’être aimé(e).Dans certains pays, cette couleur sert souvent à jeter des sorts amoureux.

geranium Caroline LORD la femme au géranium
 » La femme au géranium  » Caroline LORD

 

 

 

 

 

 

 

Entendre parler les jardiniers …

 » J’adore entendre parler les vrais jardiniers. Les noms latins roulent sous leur langue, sonores et beaux. Je me sens un peut gênée quand l’ayant appelé : « regardez cette fleur rose là « , il me répond :  » Ah Centaurea hypolenca, très jolie !  » … Peu importe, elle  nous sourit autant à l’un qu’à l’autre. » Odile DORMEUIL (Écrivain et poétesse française)

jardinier Donna MUNSCH
 » Un jardinier  » Donna MUNSCH

Fleur de mai : le Muguet

 » Il est revenu le temps du muguet
Comme un vieil ami retrouvé …
Le temps du muguet ne dure jamais
Plus longtemps que le mois de mai
Quand tous ses bouquets déjà seront fanés
 » Francis LEMARQUE ( Auteur, compositeur, interprète français)

 » Le premier mai c’est pas gai
je trime a dit le muguet,
dix fois plus que d’habitude,
regrettable servitude.
Muguet ne soit pas chicaneur
car tu donnes du bonheur
pas cher à tout à chacun.
Brin de muguet, tu es quelqu’un...  » Georges BRASSENS (Poète-auteur, compositeur, interprète français – Extrait de sa chanson Le discours des fleurs)

Brin de Muguet

Le muguet fait partie de la famille des liliacées. Le nom botanique  de notre muguet à clochettes est convallaria majalis. On l’appelle aussi le lis (ou lys) des vallées. Il est la fleur du renouveau printanier. Malheureusement, sa floraison ne dure pas très longtemps. Il serait originaire d’Asie et entrera en France au Moyen-Âge.

Un brin de muguet se caractérise par une tige unique portant un certain nombre de petites clochettes blanches, le tout entouré de deux longues feuilles bien vertes. Il aime généralement les endroits pouvant lui apporter de la fraîcheur, comme les sous-bois.

La tradition en a fait  l’incontournable fleur du Ier mai. Cette tradition remonte à la Renaissance. Elle  est, à l’origine, le geste galant d’un roi, Charles IX :  il fut touché par l’attention du chevalier de Maisonforte qui lui aurait offert, en mai 1560,  un brin de muguet pour lui porter bonheur. Le roi  décida alors d’en offrir chaque année aux dames de la Cour. La vente libre du muguet sur la voie publique se fera à la Révolution.

Ses origines sont le fruit de différentes légendes : celle du dieu Apollon qui tapissait le sol de muguet afin que ses muses ne blessent pas leurs pieds nus délicats ( c’est la raison pour laquelle le muguet est aussi appelé gazon du Parnasse ) … ou celle de Eve dont  les pleurs versés en quittant le jardin d’Eden se seraient transformés en clochettes de muguet … A moins que ce ne soit les larmes de la vierge Marie  au pied de la croix de son fils qui, elles aussi, auraient donné naissance à des fleurs de muguet en tombant au sol  … Ou bien encore Saint Léonard, qui vivait reclus au fond des bois, et qui  dût se battre un jour contre un dragon. Dans cette lutte acharnée, dont il sortira vainqueur, il perdit beaucoup de sang qui  se transforma en pieds de muguet.

Dans les pays scandinaves, le muguet est la fleur symbolique de la déesse de l’aube et du printemps : Ostara. En Finlande, c’est la fleur nationale depuis 1982.

Le Ier mai a été désigné comme journée de revendication suite aux événements qui eurent lieu à Chicago en 1886 : 350.000 travailleurs défilèrent  pour réclamer une journée faite de huit heures de travail. Il y eut de nombreux morts et leur cause ne fut pas entendue. Trois ans plus tard, en souvenir de ce qui s’était passé aux Etats Unis, le Congrès de la IIe internationale socialiste se fait entendre pour revendiquer huit heures de travail, huit heures de sommeil, huit heures de loisirs . Leur combat sera récompensé puis que la journée de huit heures sera adoptée par le traité de Versailles. La fleur symbole des contestations était, à l’origine,  l’églantine rouge. Toutefois, elle sera remplacée par le muguet car c’était lui qui fleurissait en mai.  Le Ier mai deviendra, après la Libération, la fête du travail, un jour férié et payé. Il en est ainsi dans de nombreux pays dans le monde.

Dans le langage des fleurs, il symbolise la joie, le bonheur, l’espoir, mais aussi  la félicité éternelle si vous offrez un brin comportant 13 clochettes. C’est probablement pour cette dernière affirmation, qu’il symbolise  13 ans de mariage, lesquelles sont appelées les noces de muguet.

En raison de sa grande toxicité, le muguet n’est pas utilisé  en cuisine. Par contre, il sent infiniment bon et fait le bonheur des parfumeurs. Toutefois, il est ce que l’on appelle une fleur muette, à savoir ne donnant ni essence ni absolu. Ses fleurs sont, en effet, beaucoup trop délicates et fragiles  pour que l’on puisse en extraire suffisamment, donc elles ne peuvent pas être distillées pour obtenir de l’essence de muguet. En conséquence,  on reproduit (en parfumerie) son odeur subtile avec d’autres senteurs.

Le premier parfum  fut celui de François Coty ( Muguet des bois ) qui va remporter un énorme succès aux Etats Unis. Quelques autres exemples  : Muguet du bonheur de Caron – Anaïs Anaïs de Cacharel – Idylle de Guerlain – Insolence de Guerlain – Muguet Intemporel d’Hermès  – Chloé de Chloé – En parlant de la Maison Guerlain, il faut savoir que chaque année sort une édition limitée, numérotée, dans son célèbre Flacon aux Abeilles, en hommage au muguet. Le millésime 2020 offre un merveilleux flacon imaginé un créateur de bijoux : la Maison Massillon.

GUERLAIN Millésime muguet
Muguet de GUERLAIN ( Millésime 2020 )

Le muguet a été la fleur préférée de Christian Dior. Il en portait souvent un brin à sa boutonnière. Compte tenu qu’il était triste à l’idée de ne pouvoir en profiter aussi souvent qu’il le souhaitait , sa fleuriste préférée, Madame Dedeban, avait aménagé une serre chauffée pour pouvoir en faire pousser toute l’année spécialement pour lui. Il en a fait l’emblème de sa Maison de couture, en offrait chaque Ier mai à ses couturières et ses clientes. Certaines de ses robes seront confectionnées dans des tissus décorés de brins de muguet. Une collection complète fut même consacrée à cette fleur en 1954. L’histoire raconte qu’il demandait même qu’il en soit glissé un brin dans l’ourlet de ses robes afin de porter bonheur à la collection.

En 1956, il lance Diorissimo ( plus léger qu’un matin de printemps dit la publicité ) et confie le soin au nez Edmond Rounitska de trouver une composition dans laquelle le muguet qu’il adorait , entrerait en note de cœur.

DIOR Robe muguet
Robe muguet de Christian DIOR en 1957  – Elle fut confectionnée pour l’actrice Françoise ARNOUL dans un film d’Henri VERNEUIL