Sonate pour violon & piano … César FRANCK

Ce compositeur a fait preuve d’une grande inventivité en écrivant cette belle Sonate, de forme plutôt classique, en 1886. Elle fut dédiée à Eugène Ysayé, lequel la créera à Bruxelles avec Melle Bordes Pene au piano.

C’est une pièce célèbre, très appréciée des violonistes, énigmatique, rigoureuse, passionnément lyrique. Certes le violon est mis en évidence, mais le piano n’est pas en reste, il se fait virtuose et volubile.

(Vidéo : au violon Renaud CAPUÇON et au piano Khatia BUNIATISVILI )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s