La nuit étoilée de VAN GOGH

 » Tout le monde ne peut chanter

Mais tu fais chanter tes pinceaux,

Feux follets échevelés de comètes.

Déboussolé dans ta quête,

Tu peins le village enraciné,

Vertige de l’étoile. Ô !

Que danse l’éternité

Dans la nuit étoilée.

Eclat sombre d’un nocturne

Au noir fondant velouté,

Hululement taciturne

Bruissement des taillis

Tu peins le giron de la nuit.

Il te plaît d’éclairer la nuit

De ton œil sans sommeil.

La ténèbre est une toile

Au beau fouillis des claires étoiles.

Et tu veilles, ne trouvant nul repos

Si ce n’est de peindre

La nuit intensément bleue

Bleu mystérieux des songes.

Dans un noir si bleu

L’on mourrait sans regret

, Ô juste le temps d’un vœu : Que la nuit reste bleue.  » Michelle GRENIER (Poétesse française, parolière, auteure de fables )

 » Nuit étoilée  » 1889 Vincent VAN GOGH (MoMa New York)
 » Nuit étoilée  » 1888 Vincent VAN GOGH (Musée d’Orsay/Paris)

Un livre … par Christian BOBIN

 » Pour moi, un livre existe ou n’existe pas. S’il existe, il existe dès l’ouverture des mains qui deviennent comme un petit lutrin. Puis, par grâce, peut-être de loin en loin, il ouvre un cœur, une porte qui nous permet d’aller ailleurs que dans le monde où nous respirons mal. Il suffit d’une phrase pour justifier un livre . J’ai interrogé les livres et je leur ai demandé quel était le sens de la vie, mais ils n’ont pas répondu. J’ai frappé aux portes du silence, de la musique, et même de la mort, mais personne n’a ouvert. Alors, j’ai cessé de demander. J’ai aimé les livres pour ce qu’ils étaient : des blocs de paix, des respirations si lentes qu’on les entend à peine. Les livres sont des chapelets d’encre noire, chaque grain roule entre les doigts, mot après mot …  » Christian BOBIN (Écrivain et poète français)

Christian BOBIN 1951/ Novembre 2022