Ouverture-Suite et quelques Sonates de Francesco Maria VERACINI …

Francesco VERACINI 1690/1768
(Vidéo :  » Ouverture/Suite – Interprétée par l’Ensemble MUSICA ANTIQUA KHÖL- Direction Reinhard GOEBEL)

Veracini reste, de nos jours, un violoniste virtuose (dont Tartini pensera un jour ne pas réussir à égaler ) , un compositeur florentin du baroque tardif, quelque peu méconnu, ainsi qu’un excellent contrapuntiste . C’est l’un des plus importants qui œuvra, avec succès, dans son pays mais aussi à Londres, Dresde, Prague. Disciple de Corelli certes, mais ayant imposé, dans sa musique, sa personnalité personnelle, sa nouveauté, son inventivité.

Surnommé tête folle (Capo pazzo), probablement parce que très lunatique, imprévisible, excentrique, colérique, qui n’hésitera pas un jour à sauter par une fenêtre de Dresde parce que n’ayant pas réussi , parait-il, à obtenir le solo qu’il espérait , ce qui le laissera, malheureusement, boiteux . Après avoir beaucoup voyagé il finira sa vie dans sa ville natale en tant que musicien d’église.

Il, à son actif, des opéras, des suites orchestrales dites Ouvertures, des oratorios, des fugues, et pour son instrument, des merveilleuses suites & sonates très inventives, techniques, audacieuses pour l’époque.

Un grand nombre de ses partitions sont conservées dans des partitions de Bologne et Florence. De manière générale, ses œuvres, majestueuses, gracieuses, mélodieuses, sont exigeantes, pleines d’originalité, de nuances, pas si faciles que cela à interpréter malgré leur aspect de légèreté.,

(Vidéos : Sonates interprétées par Riccardo MINASI au violon et à la direction de l’Ensemble MUSICA ANTIQUA ROMA sur instruments anciens )
(Video : « Sonate académique N°5 – Interprétation : Luigi MANGIOCAVALLO (violon) – Claudio RONCO (violoncelle) – Marco MENCOBONI (clavecin)