Les ponts …

 » Sur l’eau les ponts s’agenouillent.

On dirait qu’ils prient.

Parfois des êtres désespérés

sautent par-dessus.

Mais les ponts ne les retiennent pas

ou alors leur inspirent

une dernière pensée.

On dirait qu’ils rêvent.

C’est une idée variable. Parfois des malfaiteurs

les empruntent dans leur fuite.

Les ponts acclament leurs espoirs.

Mais ils se cabrent si fort

qu’en pleine traversée

ils cassent un jour.

On dirait de haut

qu’on les voit encore.  » Maurice COTON ( Poète français)

Ponts à Venise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s