La goutte d’encre …

 » La goutte d’encre que la plume tire de l’encrier, n’est-elle pas un peu, sur le blanc linceul de la page, comme une sorte d’adieu à notre pensée morte , dont elle nous sert à tracer la figure et le squelette ?  » Henri De RÉGNIER (Écrivain et poète français / Extrait de son livre  » Les cahiers nouveaux/ Volume 31 « Donc » /1927 )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s