Le Hamac …

« Dans le cœur de l’été, quand le soleil ruisselle
Et décoche à grands traits ses averses de feu,
Que de tout l’horizon et du firmament bleu,
Nous subissons l’ardeur que son disque recèle,

Quand nous ne disposons plus d’aucune étincelle,
Que de notre atonie, il faut faire l’aveu,
Que notre seule idée et principal enjeu
Consiste à se garer de l’astre qui harcèle,

On me trouve allongé dans mon hamac tendu
Entre les troncs rugueux d’un tilleul et d’un chêne
Sous la fraîche ramée où la torpeur m’enchaîne ;

Comme en lévitation, dans les airs, suspendu,
Avec le pépiement des oiseaux pour escorte,
Le sommeil m’engourdit et en douce m’emporte. » Renaud BOSC (Poète français)

Tableau Anders ZORN  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s