Un été si chaud …

 » Cet été est si chaud qu’il est presque impossible
De sortir dans la rue sur le coup de midi.
Le soleil brille tant qu’on est tout étourdi
Par ses rayons si vifs qu’ils frôlent l’indicible.

Chaque année un peu plus, toujours plus chaque été :
Sécheresse inouïe, chaleur insupportable.
Oh, ma chère Provence accueillante et aimable,
Que va donc devenir ton hospitalité ?

Cela fait si longtemps que des flots de touristes
Déferlent par chez nous dès le mois de juillet !
Cela va-t-il durer si c’est pour y griller
Ou rester enfermés ? Rude été, été triste,

Dur été-canicule et bien trop excessif
Comme l’est devenu le temps partout en France.
Sommes-nous au Sahel, vivons-nous en Provence ?
Seul notre grand mistral encor point trop poussif

Nous soulage parfois d’un grand coup de colère
Curieusement sympa : un obligeant bonheur
Rafraîchissant le corps et séchant sa sueur !
On ne l’accuse plus d’être un atrabilaire,

Mais un vrai bienfaiteur à l’exquise fraîcheur ;
Comme celle des bains en Méditerranée
Revigorant soudain notre peau malmenée ;
Ou la clim bien réglée à la feinte froideur « Vette DE FONCLARE (Poétesse française)

andré deymonaz
Tableau de André DEYMONAZ

5 réflexions sur “Un été si chaud …

    1. Un petit poème en lien avec cette chaleur caniculaire qui s’abat sur la France depuis quelques jours 🙂 … Autant vous le dire, l’été n’a jamais été ma saison préférée, mais là ma hâte de voir arriver septembre et l’automne est plus grandissante encore 🙂 Belle journée à vous Jean-Pierre et merci ♥

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s