Cantos toscans …

 » Lumière juste érigée
En chemins, en collines,
En cyprès… choses lointaines
Ou proches que jamais
Nous n’avons révélées,
Faute de mots exacts
Et d’un cœur transparent. « 

 » Le carré lumineux de la fenêtre
capte les lointaines courbes du dehors :
ligne de crête hérissée de cyprès,
ourlet des nuages rompus par un aigle…
Dedans, on reste coi, sûr que tout est dit,
que rien ne sera dit. Pourtant ce moment
infini que seul un œil fini voit. »

Poèmes de François CHENG (Écrivain, poète et calligraphe français (naturalisé en 1971), membre de l’Académie française – Textes extraits de son recueil Cantos toscans)

5 réflexions sur “Cantos toscans …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s