Le sonnet des mains …

 » Blanches, ayant la chair délicate des fleurs,
On ne peut pas savoir que les mains sont cruelles.
Pourtant l’âme se sèche et se flétrit par elles ;
Elles touchent nos yeux pour en tirer des pleurs.

Le lait pur et la nacre ont formé leurs couleurs ;
Un peu de rose fait qu’elles semblent plus belles.
Les veines, réseau fin de bleuâtres dentelles,
En viennent affleurer les plastiques pâleurs.

Si frêles ! qui pourrait redouter leurs caresses ?
Les mains, filets d’amour que tendent les maîtresses,
Prennent notre pensée et prennent notre cœur.

Leur claire beauté ment et leurs chaînes sont sûres ;
Et ma fierté subit, ainsi qu’un mal vainqueur,
Les mains, les douces mains qui nous font des blessures.  » Albert MÉRAT (Poète français-Extrait de son recueil L’Idole/1869)

Photographie de Cristina CORAL (Cliché extrait d’une série intitulée « Melt in Color  » immortalisant des mains de femmes )

4 réflexions sur “Le sonnet des mains …

  1. Au cœur de ton blog, je cueille, de-ci de-là, pardonne-moi, quelques magnifiques fleurs oubliées mais ton champs est si vaste qu’il me faudrait plus d’heures pour en explorer les hectares….main tenant.
    Amitiés Lisa.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s