Histoire d’un ballet : MULTIPLICITÉ-Formes du silence et du vide …

«  La cohérence de la musique de Bach se suffit à elle-même et impose déjà un tel pari au chorégraphe qui s’aventure sur ce territoire. Mon travail sur cette musique tente d’exprimer la fugacité du temps et des choses, mais aussi son immortalité et sa permanence. J’espère aider, par l’expression des danseurs, à percevoir la profondeur de ces partitions. J’ai voulu créer une chorégraphie musicale, presque aérienne, qui permette au public de vivre la musique par le biais des corps, une sorte de mise en relief. Mais, n’est-ce pas cela la mission du chorégraphe ?  »  » Nacho DUATO ( Danseur et chorégraphe espagnol)

Nacho DUATO

Nacho Duato est un danseur espagnol, chorégraphe et directeur de compagnie. Il est parti de ses propres bases classiques et ses différentes formations assez éclectiques pour s’ouvrir aux courants contemporains et même aussi parfois au folklore. Il est fortement attaché aux flexions, extensions, relâchements du corps, à tout ce qui part de la colonne vertébrale. Tous les mouvements qu’il créé sont en harmonie avec la musique.

C’est un chorégraphe prolifique  que l’on pourrait qualifier de contemporain, mais comme il l’explique souvent lui-même la base est classique. D’ailleurs un danseur qui n’aurait pas cette base  et qui serait résolument  moderne , n’aurait absolument pas sa place au sein de sa compagnie. Il est doté d’une immense musicalité, on peut dire qu’elle est sa force créatrice .

Il est né en Espagne en 1957. La danse a été très vite une évidence pour lui. Les débuts de sa formation se sont effectués en Angleterre au Ballet Rambert, puis à Bruxelles où il étudie à la Mudra School , un centre de recherche et perfectionnement créé par Maurice Béjart, et enfin les États Unis où sera  l’élève de personnalités célèbres de la danse comme, par exemple, Alvin Aley et Louis Falco. Dans les années suivantes, il a intégré le Ballet Cullber, puis  le Nederlands Dance Theater dirigé par Jiri Kylian.

Kylian va être véritablement son maître. Il va hériter de lui de très belles qualités à savoir la musicalité, la rigueur, l’énergie constante et un certain don pour le dessin des mouvements du corps et de la gestuelle. Auprès de lui il va se révéler être un danseur très sensible, avec un grand rayonnement, fortement apprécié par le public. C’est Kylian qui va l’initier à faire ses premiers pas dans la chorégraphie.

Après quoi il est devenu le chorégraphe-résident de nombreuses autres compagnies dans le monde et en a dirigé d’autres.

 Multiplicité-Formes du silence et du vide, est un ballet sur la vie et la musique de Bach. Une commande faite par la ville de Weimar en 1999 pour sa désignation  en tant que Capitale européenne de la culture. Pour Duato un ballet sur la musique du Cantor lui a paru  alors être une évidence, d’autant que 1999 célébrait également le 250e anniversaire de la mort du compositeur.

C’est comme son nom l’indique un ballet en deux parties. Il sera créé pour les Grands Ballets Canadiens de Montréal ( une compagnie où il a été chorégraphe et où il fut le chouchou , fortement apprécié par le public en tant que tel ) par la Compagnie Nationale de Danse qu’il dirigeait alors en Espagne.

La musique est constituée de différents extraits des partitions  de Bach,  maître baroque du contrepoint et de l’harmonie – Dans la première partie Multiplicité il est très présent, dirige un orchestre dont les danseurs sont les instruments. La seconde partie, plus poignante, Formes du silence et du vide a une relation avec la mort et c’est l’Art de la Fugue qui a été choisi.

De l’ensemble  on peut dire que c’est très bien construit, inventif, original, joyeux et léger  au départ,  assez profond malgré tout, inspiré, spirituel, méditatif , voire quelque peu mystique, théâtral, complexe assurément, teinté parfois d’humour , technique et virtuose . C’est assez époustouflant.

(Vidéo : Linda HAAKANA et Michal KRCMAR dans Multiplicity)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s