La voix … Cecilia BARTOLI

 » La voix est un instrument qu’il faut vraiment du temps à développer. C’est comme le bon vin rouge : donnez-lui du temps ! La voix vous guidera toujours et vous dire quoi faire. Pour cela, il faut être assez sensible avec cet instrument et accepter une conversation quotidienne avec sa voix. Le but est de toujours faire un beau tableau avec la voix. faire plus de nuances, plus de couleurs. Personnellement, plus je trouve de couleur, plus je trouve d’ombre. Le rôle d’une cantatrice est de raconter des histoires au travers de la voix, de la musique et des mots  » Cecilia BARTOLI (Mezzo-soprano italienne)

Cecilia BARTOLI

Ottone in Villa RV 729 … Antonio VIVALDI

( Vidéos  : N°1 Ouverture/Allegro  (1er mouv.) & Larghetto (2nd mouv.)  – Christopher HOGWOOD à la direction de son Ensemble L.ARTE DELL’ARCO) :

Ottone in Villa fut créé en 1713 au théâtre des Grâces de Vicence ( Italie ), repris en 1715 et 1719 un peu partout en Europe et bien entendu à Venise. Le livret fut rédigé par Domenico Lalli ( de son vrai nom Sebastiano Biancardi – Il avait changé en raison de problèmes avec la justice ) ; il s’inspire de celui écrit par Francesco-Maria Piccioli pour son opéra Messalina en 1680 au théâtre San Salvatore de la Sérénissime et mis en musique, à l’époque, par Carlo Pallavacino.

C’est une œuvre lyrique mélange d’héroïque et de pastoral, très inventive, captivante, originale, enthousiaste, non dénuée d’un soupçon d’humour plutôt ironique, un chassé-croisé traitant d’amour, de trahison, de jalousie et dans laquelle les arias de bravoure alternent savoureusement avec la géniale musique de Vivaldi.

(Vidéo :  » Leggi almeno tiranna infedele  » Acte II – Cecilia BARTOLI accompagnée par L.ENSEMBLE MATHEUS direction Jean-Christophe SPINOSI