Madame la Tulipe …

 » Madame la Tulipe,
Vous êtes belle !
Votre feuille large, ferme, verte
Vous donne la grâce.
Votre tige longue, droite et verte aussi
Vous donne la noblesse
Et votre fleur charnue vous donne la beauté.
Cette fleur, vous la parez de robes si diverses !
Du blanc trop virginal d’une jeune mariée,
Jusqu’au voile trop noir que portent les ténèbres,
En passant par le rouge d’un bouvreuil,
Le jaune d’un canari,
(Bouvreuil et canari se pouvant mélanger)
Le rose de l’amour,
La douceur de la mauve,
Les couleurs chamarrées de l’aurore,
Et celles plus riches encore
D’un perroquet ou d’un soleil couchant,
Et le violet profond
Qui seyait autrefois au deuil.
Vous semblez d’abord toute timide
Dans la fraîcheur d’un beau matin
Et sur vous-même refermée
Comme une poire ;
Puis vous vous entr’ouvrez comme une bouche
Dans l’échange d’un baiser d’amour ;
Puis vous vous offrez grande ouverte
Pour montrer votre pistil,
Comme s’ouvre un écrin,
Comme s’ouvre un corsage,
Pour montrer de très jolies choses.
Madame la tulipe,
Vous êtes très belle,
Oui, vous êtes belle comme une femme :
C’est pour cela que je vous aime. » Robert JOLLY ( Poète français. Il fut Lauréat de la Société des gens de Lettres de France, vice-président d’Art & Poésie de Touraine)

Le but de la poésie …

 » Si le but de la poésie est de mettre des idées au point précis où tout le monde peut les voir et les sentir, le poète doit incessamment parcourir l’échelle des intelligences humaines afin de les satisfaire toutes : il doit cacher, sous les plus vives couleurs, la logique et le sentiment, deux puissances ennemies. Il lui faut enfermer tout un monde de pensées dans un mot, résumer des philosophies entières par une peinture. Enfin, ses vers sont des graines dont les fleurs doivent éclore dans les coeurs en y cherchant les sillons creusés par les sentiments personnels. » Honoré de BALZAC ( Romancier français, écrivain, dramaturge, critique littéraire, critique d’art, essayiste, journaliste)

HONORÉ DE BALZAC
Honoré de BALZAC 1799/1850