Sur les cimes …

 » Sur les cimes,
contemplant, écoutant,
comment guetter, comment attendre,
l’arrivée d’un son auroral
d’un matin inconnu
d’une joie nouvelle
sur le monde  » Magda CARNECI (Poétesse roumaine, essayiste et historienne de l’art-Extrait de son ouvrage Trois saisons poétiques – Traduction française de Linda Maria BAROS & Odile SERRE)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s