Fantaisie en Fa mineur D.940 … Franz SCHUBERT

(Vidéo : Maria JOAO PIRES (piano) & Ricardo CASTRO (piano)

Schubert a écrit de très nombreuses œuvres pour le piano à quatre mains. Cela a commencé lorsqu’il était adolescent (13/14 ans) et a continué jusqu’à sa mort. Le piano à quatre mains représentait pour lui une sorte de partage, d’amitié, de complicité musicale qu’il appréciait tout particulièrement.

Cette page fait partie d’un groupe de quatre dont elle sera la plus célèbre. Écrite l’année de sa mort, en 1828, jouée par Schubert et son ami, compositeur et chef bavarois Franz Lachner, elle est dédiée à celle qui fut son élève et restera (comme il le disait)  » son immortelle bien-aimée » à savoir Karolyne Esterhazy. Un amour impossible, pour différentes raisons, mais qui ne les empêchera pas d’être des amis très proches.

Cette sublime confidence musicale est poétiquement mélancolique, harmoniquement raffinée, nostalgique, lumineuse, exquise, empreinte de sincérité et densité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s