Écrire un poème ..

 » Un poème s’écrit très, très vite. Il suffit d’un mot qui arrive comme ça à un tournant de phrase. Ce mot en entraine un autre, puis un autre, encore un autre … On dirait une locomotive à plusieurs wagons. Qu’est-ce qu’il en sort ? Qu’est-ce qu’on en garde ? Je n’en sais rien. Parfois, on ne garde qu’une ligne sur 12 ou 14, voire sur une page entière.

Un poème ne s’écrit pas comme un roman. Un roman s’écrit comme on escalade une pente, un pas devant l’autre, on sait où on pose son pied : vers le sommet ! On arrive en haut et on plante le mot fin comme celui qui escalade l’Himalaya plante son drapeau au sommet.

Mais la prose ce n’est pas l’escalade jusqu’au sommet. C’est la descente à vive allure, quasi une dégringolade je dirai. Du sommet vers le bas, on descend à une allure rapide. On ne sait pas qu’est-ce qui est en train de s’écrire, on ne maitrise pas.

Il y a beaucoup de poèmes qui se fracassent en cours d’écriture. Vous écrivez deux à trois lignes et vous ne pouvez plus continuer. C’est comme quelqu’un qui descend une pente à toute vitesse, il descend puis il tombe et ne peut plus se relever. Il y a des poèmes qui se relèvent et d’autres qui ne se relèvent pas.

Une fois qu’il a terminé, un poète doit réintégrer la vie réelle avec ses difficultés, alors que le poème était un lieu de refuge, un lieu doux, un lieu douillet. La poésie est un lieu de refuge contre les contrariétés de la vie.  » Vénus KHOURY-GHATA (Poète, romancière, critique littéraire française, un grand nom de la littérature francophone contemporaine)

Vénus KHOURY-GHATA

9 réflexions sur “Écrire un poème ..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s