La minute m’a dit …

La minute m’a dit : « Presse-moi dans ta main,

Tu ne sais aujourd’hui si tu seras demain.

Ainsi prends tout le suc qui m’enfle comme une outre,

ne tourne pas la tête et ne passe pas outre,

Vis-moi !…dans un instant, je serai du passé.

Mais tu ne sais peut-être au juste ce que c’est

qu’étreindre dans ses bras la minute qui passe.

Si tu comprends la splendeur grave de l’espace

qui te laissait jadis indifférent et froid,

si tu sais accepter la douleur sans effroi,

si tu sais jouir d’un très subtil parfum de rose,

si pour toi le couchant est une apothéose,

si tu pleures d’amour, si tu sais voir le beau,

alors suis sans trembler la route du tombeau.

Tu vivras de chansons, de splendeurs, de murmures.

Le chemin n’est plus long si l’on cueille ses mûres,

et je suis près de toi la mûre du chemin ! « 

La minute m’a dit : « Presse-moi dans ta main. »  » Jean COCTEAU (Poète, dramaturge français, dessinateur, cinéaste -Poème extrait de son recueil Œuvres poétiques complètes)

Jean COCTEAU 1880/1963

L’art floral de Rebecca LAW …

« J’aime capturer et chérir de belles choses naturelles pour créer une œuvre d’art qui puisse être observée dans la pression du temps. Préserver, apprécier, célébrer et partager la beauté de la terre avec le monde, est ce qui me motive.  » Rebecca LAW (Artiste designer floral anglaise)

Rebecca LAW

Rebecca Law est une artiste anglaise, spécialisée dans le design floral. Les fleurs sont sa peinture et l’espace est sa toile. Elle travaille avec une grande variété de fleurs et chacune de ses belles installations est unique. Elles sont suspendues au plafond avec des fils de cuivre, certaines sont d’importance en volume et en fleurs , d’autres moins, tout dépend de l’espace qu’on lui accorde.

Grâce à son talent, elle a su se faire une place de choix dans son domaine, a travaillé ( et continue de le faire) avec de grandes marques : Hermes, Gucci, Tiffany, Max Mara, etc… Elle est très souvent appelée pour des expos, des galeries, des restaurants, des vitrines, des défilés de mode, et même des églises un peu partout dans le monde et ses installations viennent souvent accompagnés des tableaux ou des sculptures.

Rebecca a étudié la peinture et la gravure à l’Université de Newcastle en Angleterre. Après avoir cherché sa voie, expérimenté différents matériaux, elle s’est tournée vers les fleurs. De base, c’est une amoureuse de la nature dans laquelle elle affirme trouver l’inspiration et la paix. Au départ, ses installations florales se faisaient dans la rue, genre de Street Art floral, avec des fleurs trouvées dans les poubelles des fleuristes. Son travail original a retenu l’attention, une première commande a vu le jour, suivie par beaucoup d’autres.

Son travail peut paraitre simple et facile, mais il ne l’est pas. D’abord, pour travailler avec les fleurs, il faut les connaitre parfaitement, leur culture, leur conservation, la façon de les utiliser etc… Désormais, elle s’approvisionne auprès des grossistes en fleurs, mais elle les cultive également puisqu’elle a la chance de vivre à la campagne, ce qui lui permet de le faire.

Les fleurs sont soigneusement choisies, pour leur beauté, leur forme, leur couleur, leur senteur. Son travail n’est pas qu’une simple exposition : à ses yeux c’est une démarche. Le but est de laisser les fleurs suspendues se faner tout à fait naturellement. En le faisant, elles changent de forme, d’aspect, perdent leur couleur, et deviennent sèches. Il s’agit d’amener le public à comprendre la détérioration de ces œuvres éphémères, détérioration qui, pour elle, est à la fois artistique, poétique, philosophique et spirituelle.

Après quoi, les fleurs ne sont pas jetées, mais conservées dans ses réserves car elles lui permettent de créer d’autres pièces en fleurs séchées . Ce fut notamment le cas pour certaines installations comme Community ou Seasons, réalisées uniquement en fleurs séchées. La première en comportait 500.000 et la seconde 250.000.

Parfois les fleurs séchées deviennent poussière. Rebecca Law les récupère et met la poudre dans des pots pour les garder auprès d’elle. Elle avoue les chérir trop pour s’en séparer.

Seasons -fleurs séchées-