Les encens …

« Chaque jour en vivant, nous aimons quelque chose.

Un sourire, un regard, un baiser, une fleur,

le ciel d’un matin pur, un crépuscule rose,

Un nuage plus banc sur un jour de chaleur,

au fond de la mémoire, un souvenir qui chante,

refleurissant le cœur qui s’en trouve embaumé,

un vieux refrain qui berce, un vers qui nous enchante !

C’est souvent ce qu’il faut pour vivre un jour aimé.

Et tous ces légers riens qui parfument nos heures

ont souvent plus de prix, font souvent plus de bien,

que tous les plaisirs fous, les fêtes pas meilleures

où le bruit captive, où le bonheur n’a rien.

Et tous ces petits riens menus, gracieux et fragiles,

arrivent jusqu’au cœur, y tombent pour briller,

comme des grains d’encens aux odeurs très subtiles,

qu’on met sur des charbons et qu’on laisse brûler.

Aussi, moi qui connais la valeur de ces choses,

j’ai voulu les garder, je veux les retenir :

parfums de mes amours, parfums de mes roses,

Oh ! restez dans mes vers, vous ne pouvez mourir !

J’aime tous ici-bas : chaque jour en mon âme

brûlent des grains d’encens ; parce que chaque jour

un sourire, un regard, un beau vers me réclame,

dans un chant, dans un son, je trouve un peu d’amour.

Et c’est dans cet encens que viennent les poèmes !

Chaque grain, en brûlant allume vite un vers !

Et parce que j’adore et que, joyeuse, j’aime,

je chanterai demain autant qu’hier !

Je chanterai toujours : l’amitié la meilleure,

la joie et les soucis, la pluie et le beau temps,

la lumière du jour, la nuance de l’heure,

les brumes de l’hiver et le retour du printemps !

Je chanterai, pourvu que dans mon chant suprême,

viennent encore brûler, tout au fond de mon cœur,

les petits grains d’encens qui forment les poèmes,

brûlent pour la beauté, chantant pour le bonheur ! » Germaine BERNIER (Professeur, journaliste, auteure, musicienne, poétesse, conférencière canadienne)

Germaine BERNIER 1902/1986

Merci et bienvenue …

J’ai eu le plaisir d’accueillir de nombreux nouveaux abonnés depuis ces fêtes de fin d’année et je les remercie, infiniment, d’avoir fait le choix de s’inscrire sur mon blog. Je tenais à leur souhaiter la bienvenue au travers de ce bouquet de saison. Pour moi c’est important de le faire.

Il est pour vous, mais il est également pour toutes celles et ceux qui me suivent depuis quelques années déjà. Je voulais qu’ils sachent que leur fidélité me touche énormément.

Je vous adresse à tous et toutes, anciens et nouveaux, mes amicales pensées.

Lisa ♥

Anna RAZUMOVSKAYA …

« Si on demandait à un artiste ce à quoi il pense en créant ses peintures, il donnerait une réponse à peine raisonnable à cette question. C’est quelque chose que l’on ne peut analyser. C’est un peu comme un miracle. On ne fait que dessiner, sans penser à quelque chose de précis, et c’est tout. Dieu seul sait comment cela se passe …. Plaisir, passion, joie sont les caractéristiques de ce processus. Personnellement, je dessine comme je vis : vite, facilement, brillamment. Mon art est le reflet de ma vie, le reflet de moi-même. » Anna RAZUMOVSKAYA (Peintre russe)

Anna RAZUMOVSKAYA

Anna Razumovskaya est une peintre russe très connue, née en 1962. Elle est diplômée de l’Université des Arts de Russie, puis s’est rendue parfaire son éducation picturale , et sa technique, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique. Ses différents voyages, de 1992 à 1995, lui ont permis d’aller à la rencontre d’autres influences artistiques.

Je suis persuadée que vous avez certainement vu, un jour, une de ses toiles car certaines d’entre elles sont célèbres. Non seulement, elle a fait l’objet de nombreuses expositions dans le monde, mais elle attire beaucoup les collectionneurs.

Elle avoue avoir une grande admiration pour Rubens, Rembrandt, Chagall, Sargent et Boldini, mais n’a jamais voulu que cela influence trop sa peinture, et ce afin de pouvoir rester elle-même et suivre ses propres émotions. C’est une artiste qui revendique le pouvoir que l’art peut avoir dans notre vie, dans nos ressentis, dans notre cheminement.

Il y a dans ses tableaux, beaucoup de romantisme, de grâce, d’expressivité, d’élégance, de couleurs, de lumière. Un beau mélange de moderne et de classique, qui arrivent à séduire, à capturer l’attention, lorsque l’on regarde ses merveilleux tableaux.

Elle vit désormais à Montréal au Canada.