Les Études de Frédéric CHOPIN …

On note au total vingt-sept Études, appelées au départ exercices – Elles sont regroupées en deux cahiers de douze pièces chacun, soit deux Opus ( le 10 dédié à Franz Liszt fut composé en 1839 – publié  en 1833 //  le 25 dédié à la comtesse Marie d’Agoult , écrit en 1832/36  – publié en 1837 )  + trois séparées datant de 1839.

C’est l’un des recueils le plus important du répertoire classique. On ne peut pas dire que Chopin ait personnellement inventé le genre Étude, mais on peut affirmer qu’il l’a, en quelque sorte, réinventé, ce qui a rendu ses différentes pièces plus exigeantes, plus difficiles techniquement parlant.  Il a donné une couleur à chacune et les a embellies avec son fameux Rubato, ce délicat assouplissement du rythme et de la mesure. On trouve beaucoup d’éclat et de cristallisation pour traduire tous ses états d’âme.

Attention toutefois, elles ne sont pas à considérer uniquement comme des  prouesses de virtuosité musicale et ce même si elles sont virtuoses. Chopin les a surtout vues comme des outils pouvant traduire et reproduire ses idées profondes et recherches  musicales minutieuses.

Écouter les Études de Chopin c’est à la fois passer de la joie à l’allégresse, la mélancolie, la fougue, la rage. Il faut avoir beaucoup de talent pour les interpréter, être doté d’une technique fluide, ardue, puissante. Il faut arriver à faire sonner le piano en tenant bien compte de toutes les questions épineuses des enchaînements et ce en respectant  l’esprit de leur merveilleux compositeur.

Liszt ne s’y est pas trompé en disant que les Études de Chopin avait fait basculer la technique du piano dans la modernité. Lui-même les a souvent interprétées. Sachant combien Liszt les appréciait, il lui a dédié l’Opus 10.

En voici quelques-unes :

( Vidéo : Claudio ARRAU ( piano ) – ÉTUDE OP 10 N° 3 : Les éditeurs lui ont donné le nom de Tristesse. Une pièce pour laquelle Liszt disait qu’il aurait beaucoup aimé la composer tant elle était magnifique. Elle est un fort bel exemple de l’indépendance des doigts revendiquée par le compositeur )

(Vidéo : Evgeny KISSIN ( piano ) ÉTUDE OP 10 N°2 dite Révolutionnaire ( nom que lui aurait attribué Liszt ) – Cette pièce est devenue le symbole de la Pologne. Lorsque les nazis attaqueront ce pays, en 1939, Radio-Varsovie ne cessera de passer sur ses ondes cette Étude de Chopin. C’est une vraie tornade ! Elle est violente, pathétique, difficile d’interprétation, incroyablement riche, puissante, expressive, avec de beaux et profonds contrastes harmoniques. Une vraie déferlante de notes.

( Vidéo : Grigory SOKOLOV ( piano ) ÉTUDE OP 25 N.1 : une merveille ! Tout à la fois poétique, nuancée, empreinte d’une grande clarté, pureté, toute en arpèges. Robert Schumann l’appelait la harpe éolienne car en l’écoutant il s’imaginait le son du vent dans les cordes de cet instrument. Ce qui lui va fort bien !

( Vidéo : Maurizio POLLINI ( piano ) ÉTUDE OP 25 N°7 : dite au violoncelle. Elle est, elle aussi, d’une grande beauté, délicate et correspond tout à fait à ce que Chopin entendait donner à ses Études et plus particulièrement à celle-ci , en disant  » que c’est un travail artistique, dans le sens où j’ai cherché à transcender la difficulté pianistique et du coup élevé celle-ci au statut de  »  petite œuvre d’art  », et c’est dans ce sens là que j’entends le terme artistique. 

7 réflexions sur “Les Études de Frédéric CHOPIN …

  1. Ping : Les Études de Frédéric CHOPIN … — Plumes, pointes, palettes et partitions – TYT

  2. Merci pour cet article! I LIKE CHOPIN! Je lui ai consacré une perle d’eau pour sa célèbre Goutte d’eau!!! Je viens d’ailleurs de faire appel à un pianiste pour mon projet …la partition sera éditée dans le livre!
    Quand j’écoute Chopin, je vois tellement de couleurs! C’est divin!!!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s