Quintette pour piano & cordes OP. 34 … Johannes BRAHMS

(Vidéo : Rudolf SERKIN & le BUDAPEST STRING QUARTET à savoir Joseph ROISMAN – Alexander SCHNEIDER (violons)- Boris KROYT (alto) – Mischa SCHNEIDER (Violoncelle)

Une partition très souvent revue et corrigée. D’abord pensée comme Quintette destiné à deux violons, un alto et deux violoncelles en 1862, elle deviendra une Sonate en 1864 , une version que Brahms appréciera beaucoup et qu’il fera même publier indépendamment du premier.

La version Quintette sera terminée en 1864 en tant que musique de Chambre, et créée en 1866 à Leipzig. Elle se déploie en clair-obscur, intense, évidente, poétiquement riche en thèmes. Il y a la lumière et la beauté, mais aussi la mélancolie nostalgique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s