Une feuille sur l’eau …

 » Une feuille morte sur l’eau,
Ephémère bribe de vie,
Descend  au fil bleu du ruisseau
Avec la surprenante envie
D’aller tout comme un vrai bateau,

Un joli bateau si fragile…
Encore un tout petit sursis ?
Elle tangue un peu, elle oscille
Depuis une heure sans soucis…
Le courant qui se veut facile

La berce juste un petit peu ;
Le tangage s’est adouci,
Balancement tout comme un jeu…
Oh non ! Ne pas mourir ainsi,
Ce n’est point le temps des adieux !

Mais telle une jolie nacelle
Voguant exempte d’ennemis,
Comme une frêle balancelle
Poussée par un mistral ami,
La feuille dorée étincelle

Dans le soleil roux qui décline.
Encor un tout petit répit
Pour le grêle esquif ? Il s’incline
Sous le vent qui s’est assoupi,
Et la feuille qui dodeline

Vogue toujours au fil de l’eau
Qui la ballotte ivre et ravie
De sa valse sur le ruisseau.
Elle en éprouverait l’envie
De devenir un vrai bateau !  » Vette DE FONCLARE (Professeur de Lettres, poétesse française)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s