Nelson FREIRE …

 » En plus de mon moyen d’expression, le piano représente le moyen de communiquer avec le monde. C’est un compagnon de toujours qui connaît tous mes défauts et qualités. J’apprends toujours de lui. Le son c’est le vrai mystère du pianiste, son empreinte digitale.  » Nelson FREIRE (Pianiste brésilien)

Nelson FREIRE 1944/2021

L’élégant, le virtuose, le brillant pianiste Nelson Freire est décédé le Ier novembre à l’âge de 77 ans. Enfant prodige du piano avec un premier récital à l’âge de 5 ans, et un premier prix au Concours international de piano de Rio de Janeiro 7 ans plus tard.

Un grand parmi les illustres noms du piano en musique classique, avec un toucher plein de subtilité ,sensibilité, poésie, donnant toujours l’impression d’une grande facilité, et démontrant avec enthousiasme ce plaisir qu’il avait de jouer. Merveilleux interprète de Chopin, Brahms ( qu’il affectionnait tout particulièrement) Schumann, Schubert, ou Beethoven.

Pour lui rendre hommage, je vous invite à écouter quelques-unes de ses inoubliables interprétations.

(Vidéo : Nocturne Op.9 N°2 de Frédéric CHOPIN )
(Vidéo : Concerto N°1 Op.14 pour piano Adagio Johannes BRAHMS / Accompagné par l’ORCHESTRE DU GEWANDHAUS de LEIPZIG direction Riccardo CHAILLY)
(Vidéo : au piano à quatre mains avec son amie Martha ARGERICH : Rondo 951 Franz SCHUBERT)
(Vidéo : Scènes d’enfant OP.15 N° 7 (Rêverie/Träumerei) Robert SCHUMANN)

C’est au temps de la chrysanthème …

 » C’est au temps de la chrysanthème

Qui fleurit au seuil de l’hiver

Que l’amour profond dont je t’aime

Au fond de mon cœur s’est ouvert.

Il est né doux et solitaire,

A ces fleurs d’automne pareil

Qui, pour parer encor la terre,

N’ont pas eu besoin de soleil.

Sans redouter les jours moroses

Qui font mourir les autres fleurs,

Il durera plus que les roses

Aux douces, mais frêles couleurs.

Et si, quelque jour par caprice,

Ton pied le foule, méprisé,

En même temps que son calice,

Tu sentiras mon cœur brisé ! « Armand SILVESTRE (Écrivain français, romancier, poète, conteur, librettiste et critique d’art – Poème extrait de son ouvrage Le pays des roses/Poésies nouvelles 1880-1882)