Danse Hongroise N°5 Johannes BRAHMS …

(Vidéo : Herbert V.KARAJAN à la direction de l’ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE BERLIN)

Brahms composa, à l’origine, ses merveilleuses Danses Hongroises pour le piano à quatre mains. Celle-ci le sera aux environs de 1867. C’est le violoniste hongrois Ede Reményi dit Eduard Reményi qui fera découvrir la musique tsigane à Brahms lorsqu’il était âgé de 19 ans. Elle le fascinera.

Brahms et Reményi

Ce sont des pièces d’une grande vitalité dans lesquelles il a tenu à faire entrer l’esprit de danses hongroises : les verbunkos et les czardas .Pour autant, cela ne fait pas d’elles des pages folkloriques. Elles se déploient dans de merveilleux changements d’atmosphère, se révèlent subtiles, virtuoses. On peut les entendre désormais en différentes versions : pour orchestre, pour violoncelle et piano, piano seul, à quatre mains ou violon.

(Vidéo : version piano/violoncelle par Jean-Guihen QUEYRAS (violoncelle) et Alexandre THARAUD (piano)
(Vidéo : Maxim VENGEROV au violon)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s