Roses d’automne …

« Aux branches que l’air rouille et que le gel mordore,
Comme par un prodige inouï du soleil,
Avec plus de langueur et plus de charme encore,
Les roses du parterre ouvrent leur cœur vermeil.

Tardives floraisons du jardin qui décline,
Vous avez la douceur exquise et le parfum
Des anciens souvenirs, si doux, malgré l’épine
De l’illusion morte et du bonheur défunt. » Nérée BEAUCHEMIN (Extrait de son recueil Vers extraits d’un poèmes du recueil Patrie intime en 1928)

Photo de Adonyi GABOR ( Dernières roses d’automne)

3 réflexions sur “Roses d’automne …

  1. Ping : Roses d’automne … — Plumes, pointes, palettes et partitions – TYT

  2. Ping : Roses d’automne – En équilibre sur un fil à la lisière du rêve et de la réalité,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s