L’Aster dite  » la reine de l’automne  » …

«  Les hirondelles qui, toute la belle saison, avaient voltigé autour du clocher, avaient fait place aux lourdes corneilles. Dans le jardin, quelques asters, dernière fleur de l’année, le pied dans les feuilles sèches, ouvraient à un air sans soleil leurs fleurs d’un violet triste …  » Alphonse KARR ( Romancier français – Extrait de son livre Sous les Tilleuls/1832 )

Elle  fait partie de la famille des Astéracées. Son nom, d’origine grecque,  signifie étoile en raison de sa forme. Elle porte différents surnoms : étoile du jardin , vendangeuse ( car fleurissant durant la période des vendanges ), ou marguerite de la Saint Michel.

Légendes et croyances l’entourent : d’abord celle affirmant qu’elle est née des larmes versées par la déesse de la Justice,  Astrée – Elle aurait pleuré au milieu des étoiles et  la poussière de ces dernières, en se répandant sur la terre, se serait transformée en fleurs d’Aster ; ou que ses larmes auraient coulé lorsque Pandore aurait ouvert sa boite, donnant naissance à des asters … Il y a aussi Virgile, le poète,  qui affirmait  que les dieux fleurissaient leurs autels avec ces fleurs …  ou bien encore qu’on faisait brûler ses feuilles  à la campagne car leur odeur faisait  fuir les serpents et les mauvais esprits .

Elle fut utilisée, par certains peuples,  à des fins médicinales pour des infusions capables de faire baisser la fièvre, calmer les maux de gorge, et les inflammation oculaires.

C’est une plante qui comprend un nombre assez important d’espèces différentes selon la taille ou les coloris  La floraison s’étale de juin à novembre d’où son surnom reine de l’automne,  une saison qu’elle illumine merveilleusement bien par sa floraison et son feuillage robuste . Elle est même indispensable dans les jardins parce qu’elle s’intègre bien aux autres plantes et fleurs avec son petit cœur jaune ( ou noir ! )  et ses tons harmonieux.

Elle ressemble à la marguerite. D’ailleurs, en  Allemagne c’est elle que l’on effeuille pour deviner si la personne aimée a les même sentiments que vous. On a donné son nom  (aster ) au soulèvement hongrois de 1918 parce que les manifestants de Budapest en portaient sur eux.

Comme toutes les fleurs elle a son langage : d’une manière générale, elle est signe d’engagement, de fidélité, d’élégance, de patience  et de réconfort.  Mais, celle dont on dit qu’elle fut la fleur favorite de Vénus déesse de l’amour, a une signification différente , selon la couleur : jaune veut dire que l’on souhaite s’engager à nouveau après un petit écart / blanc est signe de pureté et fidélité / rose exprime la tendresse / rouge l’étreinte passionnée / le violet pour le romantisme / pourpre pour la croyance et la confiance.

Par ailleurs, c’est la fleur des noces de porcelaine ( 20 ans de mariage ).

  » Mais, ce soir, j’ai senti, dans l’air
Humide d’un parc triste et blême,
La terreuse odeur des asters
Et du languissant chrysanthème …  »
Anna DE NOAILLES (Poétesse, romancière française d’origine roumaine – Vers extraits d’un poème de son recueil Poèmes de l’amour)

Asters mélangés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s