Les pensées de Septembre …

 » Un coup de vent avait semé une merveilleuse corbeille de pensées. Les fleurs de velours semblaient vivantes avec leurs bandeaux de cheveux violets, leurs yeux jaunes, leurs bouches plus pâles, leurs délicats mentons chairs …. » Emile ZOLA

 » Cette fois-là même, je vis (mais tu ne pus le voir) je vis voler, entre la froide lune et la terre , Cupidon tout armé : il visa une belle vestale, trônant à l’Occident, et décocha de son arc une flèche d’amour bien acérée, comme si il eût voulu percer d’un seul coup cent mille cœurs. Mais je pus voir le trait enflammé du jeune Cupidon s’éteindre dans les chastes rayons de la lune humide, et l’impériale prêtresse passa, pure d’amour, dans sa virginale rêverie. Je remarquai pourtant où le trait de Cupidon tomba : il tomba sur une petite fleur d’Occident, autrefois blanche comme le lait, aujourd’hui empourprée par la blessure de l’amour, que les jeunes filles appellent Pensée. Va me chercher cette fleur ; je t’en ai montré une fois la feuille. Son suc, étendu sur des paupières endormies, peut rendre une personne, femme ou homme, amoureuse folle de la première créature vivante qui lui apparait. Va me chercher cette plante …. William SHAKESPEARE (Extrait de sa comédie Le songe d’une nuit d’été/1594)

Durant la période allant de l’automne à l’hiver, la délicate et charmante pensée, symbole officiel d’Osaka au Japon, ravit nos jardins et nos balcons puisqu’elle s’épanouit véritablement à cette époque de l’année, époque où elle affiche, plus qu’à une autre saison, toute sa beauté.

Elle fait partie de la famille des violacées, genre viola comme sa cousine qui sent si bon, la violette. Leur différence vient de nombre de leurs pétales. Toutes deux servaient d’ornement aux chevelures des dames du XVIIIe siècle. L’histoire raconte que les pensées, autrefois des violettes, auraient perdu leur parfum à cause des personnes qui venaient les cueillir dans les champs et finissaient, à la longue, par les piétiner et les écraser.

On compte environ 500 espèces de pensées, en diverses couleurs unies ou panachées : blanc, orange, mauve, rouge, rose, jaune, et même noir.

Son succès a commencé en Angleterre dans les jardins de la duchesse Mary Bennett. Elle adorait les violettes. Son jardinier, voulant toujours plus la satisfaire, mit au point et produisit les premières variétés de pensées. La fleur connut alors un grand succès, non seulement en Europe mais dans le monde entier. Elle servit, par ailleurs, de modèle pour en élaborer d’autres, notamment celles du co-fondateur de la Société royale d’horticulture de Paris qui en produisit avec de très grosses.

Comme de nombreuses fleurs, elle a sa légende : celle d’ Héra, épouse de Zeus, qui aurait transformé sa rivale et maîtresse de son mari, Io, en génisse. Cette dernière atténuera la tristesse de son état en admirant les champs de pensées qui l’entouraient. La version change parfois, à savoir que ce serait Zeus qui l’aurait transformée pour échapper à la colère de son épouse. C’est lui qui aurait choisi un champ de pensées pour qu’elle se souvienne de lui.

Une autre légende et superstition affirme qu’il conviendrait de ne jamais la cueillir couverte de rosée du matin car elle exprimerait les larmes et un éventuel deuil à venir. De plus, des pensées plantées au début d’une relation et qui poussent merveilleusement bien, sera signe que votre liaison amoureuse va durer. Par contre, si elles se fanent, elle ne durera pas longtemps.

La pensée fut autrefois utilisée pour ses vertus médicinales : sédatives, calmantes (pour les maux de tête) en raison de l’acide salicylique dont elle est dotée, mais également expectorantes (car elle contient des saponines). Elle servit également pour les maladies de peau(eczéma).

D’une manière générale, c’est une fleur qui exprime, comme son nom l’indique, une pensée  » je pense à toi comme tu penses à moi « . Mais le langage diffère selon la couleur : jaune (désir poétique ) – blanc (premier amour) – orange (amour intense et charnel) – rose (fidélité) – noir (tristesse, chagrin) – bleu (confiance) – rouge-(ardeur) – Le panaché, quant à lui, reprend l’idée générale de la pensée (je pense à toi etc…)- le blanc ne doit jamais être offert car il symbolise la mort.

Une fleur de pensée est souvent glissée dans les pages d’un livre pour évoquer un souvenir émotionnel heureux ou triste que l’on ne veut pas oublier .

Tableau de Gabriel_SCHACHINGER

2 réflexions sur “Les pensées de Septembre …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s