Elisabeth BACHOFEN-ECHT … Fille spirituelle de KLIMT

 » On ne peut deviner la vie tragique de la baronne Bachofen-Echt sous la silhouette gracieuse peinte par Klimt. Cette destinée est cependant exemplaire de plusieurs autres dans la Vienne fortunée de la première moitié du XXe siècle et dans l’entourage immédiat du maître.

Née en 1804, Elisabeth Franziska est la fille de l’un des industriels les plus riches d’Europe, August Lederer qui, avec son épouse Serena, formait un couple influent dans le domaine du mécénat et de l’aide aux artistes. Elisabeth fut elle-même sensible aux arts, et suivra des cours de sculpture tandis que son jeune frère Erich réservera ses économies d’adolescent à l’achat de dessins d’Egon Schiele.

Le tournant de la guerre de 1914 amène un premier bouleversement. Mariée en 1921 au Baron Bachofen, un important brasseur, Elisabeth renonce aux traditions juives de sa famille pour adopter la confession protestante de son mari. Il semble qu’elle s’éloigne au même moment du milieu de la création pour mener une existence plus résolument mondaine dans son palais de la Jacquingasse à Vienne.

A partir des années 1930, les évènement se précipitent. La baronne Bachofen perd son unique enfant en juillet 1938, un garçonnet âgé de quatre ans. Le mois suivant, elle se sépare de son mari. Puis elle subit la persécution nazie. Tenue de produire un certificat d’origine démontrant qu’elle n’est pas juive, Elisabeth fait établir une généalogie de fantaisie aux termes de laquelle elle descendrait de Gustav Klimt en personne, un homme de sang allemand.

Elle meurt à Vienne le 19 octobre 1944, quelques semaines avant la retraite de l’armée allemande et la destruction par le feu d’une partie de la collection de peintures de ses parents, laquelle était entreposée ans le château d’Immendorf en Basse-Autriche. » Jérôme PICON (Historien de l’art, français)

 » Portrait de la Baronne Elisabeth Bachofen-Echt  » 1934 – Gustav KLIMT (Collection privée New York)

Une réflexion sur “Elisabeth BACHOFEN-ECHT … Fille spirituelle de KLIMT

  1. Ping : Elisabeth BACHOFEN-ECHT … Fille spirituelle de KLIMT — Plumes, pointes, palettes et partitions – TYT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s