A travers bois …

 » Pour l’enivrant plaisir d’errer à travers bois

seule, je suis partie, en route vers la grève.

Cheveux au vent, songeuse et rieuse à la fois, 

m’arrêtant pour un rien, laissant aller mes rêves.

Et je me reposais aux bornes du chemin,   

quand j’y voyais des fleurs, beaucoup de fleurs écloses.

J’en cueillais… j’en cueillais… j’en encombrais mes mains

et puis j’allais encore, tout en fleurant mes roses.

Soudain, je m’engageai sous-bois, dans un sentier ; 

j’entendis mille bruits, j’écoutai mille charmes ;   

je flânais à plaisir. J’eus prié volontiers, 

dans ce séjour de paix, j’aurais versé des larmes.

Car la nature entière, avec toutes ses voix,

psalmodiait l’Amour ! Dans la source qui chante

et l’oiseau qui gazouille, il n’était qu’un mot : FOI.

L’arbre au vent se courbait d’une façon touchante !

J’ai longé le rivage, et quand j’eus bien rempli 

mes yeux de ces beautés, je détournai ma route 

en admirant encor, tout comme l’on relit 

une page qu’on aime, et qu’on veut garder toute. » Jovette-Alice BERNIER (Poétesse québécoise – Extrait de son recueil Roulades/1924)

Tableau de JOY/ART GALLERY


                           

     

Une réflexion sur “A travers bois …

  1. Ping : A travers bois … – TYT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s