Les fleurs de mon jardin …

 » Soyez mes fleurs belles, encore cette année,
Montrez à mon jardin que vous êtes les reines
Poussez et fleurissez, puis ranger votre peine
Pour quand l’été passé, vous tomberez -fanées-.
Vous ! Lys merveilleux, corolles flamboyantes
Des plantes du jardin, vous êtes les géantes,
Du petit Primevère au superbe Dahlia
Passant de la Jonquille au bouquet de Lilas.
Pousser mes fleurs ! Pousser ! Profiter du soleil
Aujourd’hui mieux qu’hier, mais encore plus demain.
Epanouissez-vous sous ses rayons brûlants
Vous ! Les grands Géraniums qui -monter- à merveille
Apporter les couleurs plus vives que le temps.
Je prendrai soin de vous, fleurs de mon jardin  » Jacques MALANDRINI (Auteur et poète français)

Tableau de Delapoer DOWING

Jardins … Les impressionnistes américains

 » L’impressionnisme américain, qui est la prolongation du mouvement lancé par Monet, Renoir, Degas et Manet, tient tout à un galériste parisien. En 1883 et 1886, Paul Durand-Ruel organise aux Etats-Unis des expositions qui révèlent aux Américains cette tendance picturale, mais aussi leurs propres peintres impressionnistes formés en Europe. Ces artistes d’avant-garde n’imitent pas ce qui se fait en Europe, mais créent une dynamique particulière et partagent avec les Européens l’amour des jardins et de la nature.

Les expositions de Durand-Ruel coïncident avec le regain d’intérêt pour l’art des jardins à la fin du XIXe siècle. Les Américains ne les voient plus juste comme des terrains où poussent des fruits et des légumes, avec en prime quelques espèces médicinales, mais comme des espaces voués à la beauté, au repos et au plaisir. L’engouement pour le jardinage, à l’époque, s’inscrit à de nombreux égards dans une réaction comme l’industrialisation, inspirée par les Arts and Crafts anglais et nourrie en particulier par les dessins de William Morris, les livres du botaniste William Robinson et les plantations pittoresques de Gertrude Jekyll qui a créé le jardin de Glebe House Museum à Woodbury dans le Connecticut. Aux Etats-Unis, les classes moyennes émergentes font fort bon accueil à cette vogue et le jardinage fait désormais partie des loisirs. « Jackie BENNETT ((Auteure anglaise ayant fait des jardins sa spécialité )

« Sur la terrasse » William CHADWICK
« Le jardin de Celia Thaxter  » Childe HASSAM
« Le jardin de pivoines » Matilda BROWNE
« Le rambler cramoisi » Leslie HALE
 » Au jardin  » John Leslie BRECK
« Au jardin » Frederick Carl FRIESEKE