Obéron ou le serment du roi des fées…

(Vidéo : Bernard HAITING à la direction du STAATSKAPELLE de DRESDE)

Carl Maria Von Weber est un compositeur génial, assez important en ce sens que son langage musical et son style ont permis de redonner un certain essor à l’opéra allemand d’une part en s’engageant vers une voie plus romantique et d’autre part, en restant assez solide et crédible à une époque où l’opéra italien plaisait encore énormément. Sa musique imaginative, fusionne avec le folklore de son pays et le classique. Elle est dotée de beaucoup de sensibilité et d’émotion.

Le compositeur était très malade lorsqu’il écrivit Obéron entre 1835/26. D’ailleurs il décèdera de la tuberculose peu de temps après la première représentation. Le livret est de James Robinson Planché, d’après un poème de Christoph Martin Wieland (lui-même tiré d’un conte médiéval). C’est un peu la même histoire que Le songe d’une nuit d’été de Shakespeare.

L’œuvre se déroule en trois actes. Au départ, elle ne sera pas apprécié que par celles et ceux qui l’avaient réellement comprise. Une alternance de musique, chants et récitatifs avec une histoire où les rebondissements ne manquent pas. Le roi Obéron se lance dans une reconquête de son épouse Tatiana avec pour toile de fonds des elfes, de la chevalerie et des pirates également.

L‘Ouverture est très célèbre, souvent jouée seule en concert. Elle reprend différents thèmes que l’on peut entendre tout au long de l’opéra. La musique est vraiment celle du grand mélodiste que fut Carl Maria Von Weber. Elle baigne dans une atmosphère un peu féérique, céleste, joyeuse, empreinte de douceur, légèreté, mystère, mais sait parfois se faire orageuse, voire même violente, exaltante, triomphante.

(Vidéo :  » I revel in hope and joy again » (Acte III) – Jonas KAUFMANN – L.ORCHESTRE REVOLUTIONNAIRE ET ROMANTIQUE dirigé par Jonas Eliot GARDINER )

2 réflexions sur “Obéron ou le serment du roi des fées…

    1. C’est un très bel opéra avec cette superbe Ouverture qui, comme je l’ai dit, est très souvent reprise en concert, et de mon humble avis, le compositeur mérite qu’on lui fasse honneur 🙂 Merci d’avoir aimé Ugetse et très belle journée à vous ♥

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s