Sur une plage …

 » Les méduses en cristal bleu,
Que laissent les vagues errantes,
Sont des personnes transparentes.
Mais leur cœur ne fait pas d’aveu.

Un peu mortes, un peu vivantes,
Sont-elles de glace ou de feu,
Les méduses en cristal bleu
Que laissent les vagues errantes ?

Quand les varechs nous les présentent,
Miroirs bombés et que l’on peut
Voir encor respirer un peu,
Pourquoi sont-elles si tremblantes,
Les méduses en cristal bleu ?  » Rosemonde GÉRARD-ROSTAND (Poétesse française / Poème Sur une plage extrait de son recueil L’Arc-en-ciel )

Méduse en Méditerranée (Près Montpellier) Photo : Boris HORVAT

Sonate N°1 Op.32 Camille SAINT-SAËNS …

Ë

(Vidéo : Henri DEMARQUETTE au violoncelle & Boris BEREZOVSKY au piano) Ier Mouv.)

Cette Sonate est une œuvre que l’on entend rarement mais qui est véritablement une petite perle. Elle fut composée en 1872, créée une première fois la même année : Saint-Saëns était au piano et Auguste Tolbecque au violoncelle. Elle est, toutefois, dédiée à un autre violoncelliste avec lequel il jouait souvent : Jules-Bernard Lasserre. Elle obtiendra beaucoup de succès à l’époque.

Assez Beethovénienne, captivante, exigeante, virtuose, elle est, selon les mouvements, tempétueuse et lyriquement sereine.

(Vidéo : Henri DEMARQUETTE au violoncelle & Boris BEREZOVSKY au piano ) IIe mouv.)
(Vidéo : Henri DEMARQUETTE au violoncelle & Boris BEREZOVSKY au piano ) IIIe mouv.)