Anne BOLEYN … Gaetano DONIZETTI

 » Anne Boleyn dans la tour  » Edward CIBOT

Anne Boleyn est née en 1501 – Elle fut reine d’Angleterre de 1533 à 1536. Pour l’épouser Henri VIII a abandonné la religion catholique, répudié Catherine d’Aragon sa première épouse. Anne, tout comme la précédente, ne put lui donner l’héritier mâle qu’il attendait. Elle fera de nombreuses fauches couches ; seule une fille vivra et  deviendra la reine Elisabeth Ière.

Le roi va se tourner vers une autre jeune femme : Jane Seymour et cherchera par tous les moyens à répudier Anne. Elle sera accusée de complot , trahison, inceste, adultère ( les causes  furent diverses pour la faire tomber en disgrâce), enfermée dans la tour de Londres et décapitée à l’épée en 1536.

(Ouverture : LONDON SYMPHONY ORCHESTRA – Direction Julius RUDEL)

Anne Boleyn a inspiré le monde de la littérature, de la peinture, et de l’opéra. Dans cette dernière catégorie, celui de Gaetano DONIZETTI est un merveilleux chef-d’œuvre du Bel Canto. Il représente la fascination du compositeur non seulement pour l’Angleterre, l’Ecosse, mais aussi le thème de la folie, des sujets qu’il a souvent repris dans ses œuvres.

Il sera créé en 1830 à Milan.  Le livret est confié à Felipe Romani. Histoire de rivalité, entre tendresse et passion enflammée menant à la folie. Un opéra dramatique parfaitement équilibré qui fait preuve d’une écriture tout à fait stylisée, efficace, où l’on est confronté à de merveilleux moments de magnifique intensité.

Les arias sont superbes, les duos poignants, le rôle principal vocalement redoutable dégage une large palette d’émotions diverses . La première à le tenir fut Giuditta Pasta dont on dit qu’elle avait une voix incroyable avec une virtuosité puissante, dramatique. C’est dans la villa de la cantatrice que Donizetti composa une grande partie de son opéra.

Giuditta Pasta dans le rôle d’Anne Boleyn – Tableau de Karl BRULLOV

Maria Callas avait toutes les qualités vocales et théâtrales pour ce rôle. Elle réhabilitera cet opéra tombé dans l’oubli, et ce de façon remarquable en 1957 à Milan dans une mise en scène de Luchino Visconti.

( Vidéo Maria CALLAS interprète  » Al dolce guidami  » / Acte II de l’opéra. – Elle est accompagnée par le PHILHARMONIA ORCHESTRA dirigé par Nicola RESCIGNO )

6 réflexions sur “Anne BOLEYN … Gaetano DONIZETTI

  1. Ping : Anne BOLEYN … Gaetano DONIZETTI — Plumes, pointes, palettes et partitions – TYT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s