Fermer un livre …

 » Fermer un livre n’est pas moins émouvant que de l’ouvrir, car chacun de ces deux gestes marque ce qui, dans le contenu du livre, est irrémédiable. Tout ce qui se passe entre les deux couvertures relève du possible, et du contingent. Tout peut arriver à l’intérieur d’un livre : les rêves les plus fous et les plus grandes extravagances. Mais attention, une fois que vous l’aurez fermé, son pouvoir est perdu comme la lampe d’Aladin. Un livre n’est écrit qu’une seule fois. Mais toute lecture le fait renaître chaque fois sous une forme différente.  » Michel MELOT ( Conservateur général des bibliothèques, historien de l’art – Extrait de son ouvrage : Livre)

Illustration : Jonathan WOLSTENHOLME

2 réflexions sur “Fermer un livre …

  1. Ping : Fermer un livre … — Plumes, pointes, palettes et partitions – TYT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s