Le graal du ballet …

« Le graal du ballet c’est l’envoi. Aucun professeur ne le formule comme ça de peur d’avoir l’air d’un fou furieux. Mais qui a appris la technique de la Sissone, de l’Entrechat, du Grand Jeté en avant ne peut plus en douter. Ce que l’on cherche à lui enseigner : c’est l’art de s’envoler. » Amélie NOTHOMB (Romancière belge d’expression française)

Photo : Randall HOBBET Photography

Ballade Op.52 N°4 … Frédéric CHOPIN

(Vidéo : Krystian ZIMERMAN au piano)

Cette très belle page fut écrite en 1842, dédiée à la Baronne de Rothschild. Chopin n’a composé que quatre Ballades en 12 ans. Il cherchait quelque chose d’évolutif, empli de poésie musicale, d’intensité. Le terme Ballade lui a semblé être ce qui convenait le mieux.

Elles sont toutes infiniment belles, lyriques, poétiques, pleines d’effusion et d’épanchements passionnés.

La N°4 est très élaborée, probablement la plus réussie, en tous les cas la plus riche en texture, superbe, déployant délicatement des tas de beaux sentiments. Le pianiste Alfred Cortot disait à son propos  » c’est une pièce d’une grande somptuosité harmonique et d’un raffinement sans pareil. »