Dame et enfant sur la terrasse … Berthe MORISOT

 » Dame et enfant sur la terrasse des Morisot « (ou femme et enfant au balcon) 1871/1872 (Collection privée)

 » Cette simple scène de la vie familiale donne lieu à un tableau très moderne quant au point de vue et à la perspective choisis, à la composition et à l’attitude des personnages. Edma Pontillon, sœur de l’artiste, et leur nièce Paule Gobillard sont dans le jardin des parents Morisot, rue Franklin, qui dispose d’une terrasse.

Les deux modèles tournent le dos, seule Edma, penchée en avant, légèrement tournée vers sa nièce, présente son profil. Elle est accoudée au balcon comme pour mieux attendre, mais aussi parler ou mieux écouter Paule. Toutes deux semblent espérer l’arrivée d’une tierce personne, sans doute la mère de Paule, à moins que ce ne soit une voiture qui les conduira en promenade. L’élégante tenue d’Edma, en robe de soie noire avec chapeau à plumes qui lui tombe sur le front, une ombrelle à la main, et celle de l’enfant, indiquent qu’elles vont sortir.

La composition est audacieuse et très impressionniste. La balustrade de la terrasse est en diagonale. Le sol et la balustrade occupent plus de la moitié de la peinture. A droite, la scène est coupée par un gros pilier sur lequel est posé une corbeille de fleur dont on ne voit qu’une petite partie. A la diagonale orientée vers le haut à gauche s’oppose une autre diagonale, non tracée et incomplète, qui va de l’enfant au dôme des Invalides, donnant une impression de profondeur. A la masse du pilier à droite qui oblige à regarder vers le lointain sur la gauche, répond la robe d’Edma qui replace le regard vers Paule ou vers le paysage.

Cette scène prise sur le vif bénéficie d’un éclairage tout particulier, impossible s’il s’agissait d’un balcon vu depuis l’intérieur de la maison. La maison de la rue Franklin, sur les bords de la colline de Chaillot, domine un peu Paris tout en étant en pleine campagne. A l’époque, ni ce quartier, ni l’autre côté de la Seine, les abords du Champ-de-Mars, ne sont encore construits, d’où la vue sur des champs et des jardins.

Berthe Morisot a très minutieusement préparé cette toile importante par plusieurs études préparatoires dont une seule aquarelle nous est parvenue. Elle a ensuite reporté sur la toile son modèle à l’aide d’un quadrillage, tout en apportant quelques modifications pour équilibrer les couleurs et les tons. Le passage de l’aquarelle à la toile lui occasionne beaucoup de soucis. Elle s’en ouvre dans une lettre à Edma :  » Elles me donnent du mal et s’alourdissent sensiblement avec le travail, puis comme arrangement cela ressemble à un Manet. Je m’en rends compte et en suis agacée. ». En effet, il y a une certaine ressemblance avec une œuvre de Manet peinte en 1871 Sur une galerie à colonne. Les personnages, accoudés et de trois quarts, regardent dehors. Chez Manet les constructions ne permettent pas une vue aussi dégagée que celle de Berthe Morisot. Dans ce tableau de Morisot, l’artiste est dans le jardin situé à l’arrière de la maison, et comme ses modèles, regarde le paysage depuis ce point de vue.

 » Sur une galerie à colonne  » (ou Oloron Sainte-Marie) Edouard MANET ( Fondation Bührle à Zurich / Allemagne

Il y a rapprochement entre les œuvres des deux artistes, inspiration et influence réciproques. Comme l’observera avec justesse Henri Nocq au lendemain du décès de Berthe Morisot :  » Elle ne chercha pas à copier son illustre parent ; trop artiste pour pasticher quoique ce soit, elle comprit que la leçon donnée par les grands peintres, est avant tout d’indépendance et d’honnêteté artistique. » Hugues WILHELM (Écrivain français)

6 réflexions sur “Dame et enfant sur la terrasse … Berthe MORISOT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s