Nous irons par la vie …

 » Nous irons par la vie comme deux oisillons

en quête d’épis blonds et puis nous parlerons

de charmes subtils, de jouissances sublimes

en des mots ingénus et des phrases candides.

Et nous sourirons à la rose notre sœur

derrière la verte et sombre jalousie,

Applaudirons tous deux la céleste harmonie

Du poète et musicien qu’est l’oiseau moqueur.

Nous saluerons cordialement les nuages

qui étreignent les flancs de ces hautes montagnes,

Nous les verrons courir sous l’impulsion du vent

comme un troupeau craintif de petits moutons blancs.

Nous entendrons la forêt se peupler de bruits ;

de chants mystérieux et de voix inou-ïes ;

Nous verrons comment les patientes araignées

Tissent en sept couleurs leurs toiles éthérées.

Nous irons par la vie confondus avec elle,

et rien ne troublera le silencieux calme,

alors l’âme des choses deviendra notre âme

et notre psaume, le psaume de l’étoile.

Et puis un jour, quand l’œil pénétrant et inquiet

saura scruter les profondeurs, et quand l’ouïe

saura bien écouter les voix de l’inouï,

A nos âmes paraîtra le profond secret.  » Enrique GONZALEZ MARTINEZ ( Poète mexicain, diplomate, chirurgien-obstréticien / Traduction française par Lorena BENICHOU)

Tableau : Pierre Auguste RENOIR

Une réflexion sur “Nous irons par la vie …

  1. Ping : Nous irons par la vie … – TYT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s