La lecture …

 » La lecture peut être considérée comme la source même de tous les procédés d’assimilation du style. Elle les engendre et les résume. Lire c’est étudier ligne à ligne une œuvre littéraire. La lecture forme nos facultés, nous les fait découvrir, éveille les idées, créée et soutient l’inspiration. C’est par la lecture que nous naissons à la vie intellectuelle. C’est à la suite d’une lecture que l’on devient écrivain. Elle nous révèle à nous-mêmes. Elle enseigne l’art d’écrire, comme elle enseigne la grammaire et l’orthographe. La lecture est la plus noble des passions. Elle nourrit l’âme comme le pain nourrit le corps.  » Antoine ALBALAT (Écrivain et critique littéraire français/Extrait de son livre La formation du style par l’assimilation des auteurs)

Antoine ALBALAT 1856/1935