Aria :  » Lascia la spina,cogli la rosa » … Georg Friedrich HAENDEL …

(Vidéo : Cecilia BARTOLI / Elle est accompagnée par LES MUSICIENS DU LOUVRE sous la direction de Marc MINKOWSKI)

Cette aria magnifique est extraite de l’ Oratorio Il trionfo del Tempo et del Disinganno (le triomphe du Temps et de la Désillusion) composé en 1707 par Haendel lorsqu’il avait 22 ans. Le livret est du cardinal Benedetto Pamphili, grand collectionneur, librettiste, et mécène italien.

Cette œuvre, créée à Rome, lui apportera un grand succès . Elle accentuera les nombreux contacts qu’il avait déjà réussir à établir lorsqu’il était arrivé en Italie, notamment auprès de personnalités importantes de la papauté . Par ailleurs, il nouera des liens avec de nombreux musiciens, et aura même un siège dans la très réputée Académie d’Arcadie fréquentée notamment par Antonio Caldara, Alessandro Scarlatti et Arcangelo Corelli.

L’histoire est celle de la Beauté fidèle au Plaisir. Le Temps et la Désillusion vont tout faire pour détourner la Beauté de ses principes et ses idéaux. C’est une œuvre à portée philosophique, vraiment superbe, enchanteresse, inclassable, passionnée, émotionnelle aussi.

Haendel reprendra cette aria pour son opéra Rinaldo en 1711 à Londres , sous un autre intitulé à savoir le célèbre Lascia ch’io pianga. Par ailleurs, en 1737, lorsqu’il se trouvait dans la capitale anglaise , il révisera et modifiera son Oratorio, lequel deviendra Il trionfo del Tempo e della Verità (le triomphe du Temps et de la Vérité).

3 réflexions sur “Aria :  » Lascia la spina,cogli la rosa » … Georg Friedrich HAENDEL …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s