Il suffit que sur un balcon …

 » Il suffit que, sur un balcon
ou dans l’encadrement d’une fenêtre,
une femme hésite …, pour être
celle que nous perdons
en l’ayant vue apparaître.

Et si elle lève les bras
pour nouer ses cheveux, tendre vase :
combien notre perte par là
gagne soudain d’emphase
et notre malheur d’éclat !  » Rainer Maria RILKE (Poète et écrivain autrichien / Extrait de son recueil Les Fenêtres)

5 réflexions sur “Il suffit que sur un balcon …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s