Elle passe des heures émues …

 » Elle passe des heures émues
appuyée à sa fenêtre,
tout au bord de son être,
distraite et tendue.

Comme les lévriers en
se couchant leurs pattes disposent,
son instinct de rêve surprend
et règle ces belles choses

que sont ses mains bien placées.
C’est par là que le reste s’enrôle.
Ni les bras, ni les seins, ni l’épaule,
ni elle-même ne disent : assez !  » Rainer Maria RILKE (Poète autrichien – Extrait du recueil Les Fenêtres/1927) 

Sur la photo : l’actrice Jenna COLEMAN

7 réflexions sur “Elle passe des heures émues …

    1. C’est vrai que les mains ont une grande importance. On en parle moins qu’un regard en effet, et pourtant elles expriment beaucoup….Quant à la question, qui sait … La douceur d’un regard amène un geste délicat, Merci Annick pour votre commentaire et beau dimanche à vous aussi ♥

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s