Carnaval de Venise … Marco ORTOLAN

 » L’art est, entre autres, une recherche constante de beauté, et c’est là que je m’arrête et que je cherche. Je recherche la beauté qui peut s’exprimer objectivement ou subjectivement. Être créatif, c’est montrer quelque chose de nouveau dans une idée de composition, mais avec la technique et l’artisanat avant tout. Quant à l’inspiration elle est pour moi quelque chose de phénoménal qui surgit spontanément sans la chercher » Marco ORTOLAN (Peintre argentin)

Marco ORTOLAN

Marco Ortolan est né en 1973 en Argentine. C’ est un peintre contemporain très créatif qui situe son style entre impressionnisme et hyperréalisme. Un passionné de dessin, et d’architecture, un artiste qui porte une attention toute particulière à la lumière, la forme, la ligne, la couleur et la composition. Certain que l’art est une interprétation universelle, ses œuvres sont assez éclectiques et traitent différents sujets.

Personnellement, en ce mois de février qui aborde le thème du Carnaval, j’ai eu envie de vous montrer les tableaux magnifiques qu’il a réalisés sur le Carnaval de Venise.

Ortolan avoue avoir une immense admiration pour Claude Monet et la Renaissance italienne. Le premier l’a amené à la peinture et la deuxième au dessin. Il affirme que les deux ont eu une importance fondamentale et ont forgé son travail.

Il expose dans de nombreux pays et fait partie des artistes très prisés du musée d’art contemporain la Saatchi Gallery de Londres qui propose un grand éventail de ses tableaux.

 » Marco Ortolan se révèle comme ce qu’il est, un peintre de premier ordre, un héritier , sûr et confiant des biens plastiques de la Renaissance italienne, auxquels il fait allusion à maintes reprises, et pas seulement pour des raisons de composition., mais à la recherche des racines les plus propres de son art, si approfondi et élargi que son œuvre. La sienne, finit par être considérée comme née au milieu du XVIe siècle, et dans ce lieu privilégié : Venise, dont les eaux continuent de couler, perpétuellement, et sans jamais interrompre la vitalité de son reflux créateur. Venise, et en son sein, diverses œuvres d’art nées sous différentes latitudes. L’Italie toujours étonnante quand il s’agit de mesurer la capacité et la grande qualité de ses diverses et importantes tendances esthétiques au cours de tant de siècles, qui réalisent néanmoins le vrai miracle que ce courant est constamment renouvelé et frais, à tel point que le même travail de Marco Ortolan semble en émaner, dans une attitude de respect et de grande compréhension esthétique, deux des plus grandes vertus de ce que ce jeune peintre, dans la mesure où il prend à la toile. Imprégné à chaque instant de ces genèses d’une autre eau, celle qui baigne Venise et ses plus beaux coins. Cet artiste dessine et peint comme les grands maîtres de tous les temps, dans une couronne de lumière éternelle, d’une grandeur soutenue et d’une richesse extrêmement rare, dont il est un très haut représentant. » Cesar MAGRINI (Écrivain et critique d’art argentin )

16.2.2021 : Mardi-Gras …

 » Venise en organza, plumes et soie précieuse
Habille ses folies de fastes tapageurs
Sous le masque, reluit la flamme aventureuse
Des beaux yeux de l’Amour, éternel voyageur.

Il volète, insouciant comme ce papillon
Que de sa main gantée la belle attire à elle
Mais qui s’enfuit déjà plus loin , à tire-d’aile
Vers le bleu d’un regard ou l’émoi d’un frisson !

Les décors somptueux de ces fêtes profanes
Et le gai tourbillon de tant de femmes fleurs
Que les hommes pressants suivent avec ardeur
Sont déjà révolus, leur image se fane…

Venise en organza, plumes et soie précieuse
Hante mes souvenirs sur la place Saint-Marc
Et j’ai le blues de toi, Belle mystérieuse
Sous le masque blafard où brûlait ton regard.  » Michèle CORTI (Poétesse française)


https://pointespalettespartition.wordpress.com/2020/02/25/25-2-2020-mardi-gras/