En art …

 » Il est parfaitement inutile de faire intervenir des lois, des règles, des principes qui n’ont germé que dans les cerveaux de commentateurs disséquant une série d’œuvres vingt siècles après et auxquelles jamais artiste n’a songé une minute. Il est tout aussi inutile d’employer un vocabulaire hérissé de bizarres mots forgés après coup et incompris de presque tout le monde. En art, les choses les plus difficiles s’expliquent avec des mots de concierge. Il n’y a ni lois, ni mots farouches : il y a un homme qui fait une statue, un point c’est tout.  » Auguste RODIN (Sculpteur français)

 » RODIN dans son atelier » par Allan ÖSTERLIND