Le ski de fond …

 » Entends-tu le silence, et le doux crissement
De nos skis sur la pente ? Au-dessus de nos têtes,
Des branches en arceau d’où la neige volette
Devant nos yeux mi-clos en étoiles d’argent.

Sens-tu cet air glacé nous ramoner le cœur ?
Ces infimes cristaux obstruer nos narines
Et notre peau geler, que la bise burine ?
Et pourtant nous rions, éperdus de bonheur

Tant nous nous sentons bien dans ce désert blafard.
Aucune trace encor sur la neige renflée
Qui cherche à ralentir notre course essoufflée,
Dont il faut s’arracher comme d’un traquenard.

Les branches des sapins quadrillent le ciel bleu,
D’un bleu si véhément qu’il en bleuit la neige.
Sur les rameaux poudrés des cristaux parpalègent
En des millions d’éclats, en petits clins de feu…

Nous devons redescendre : il fait vraiment très froid
Et la nuit va tomber. La bise s’exaspère…
Il nous faut retrouver notre gîte à Prunières
Où nous allons, c’est sûr, nous sentir à l’étroit !  » Vette DE FONCLARE (Poétesse et institutrice française)

 » Le ski de fond  » du peintre norvégien : Axel HJALMAN ENDER

La neige …

  » La neige est un poème. Un poème qui tombe des nuages en flocons blancs et légers. Ce poème vient de la bouche du ciel, de la main de Dieu. Il porte un nom. Un nom d’une blancheur éclatante : Neige. La neige possède cinq caractéristiques principales : elle est blanche, elle fige la nature et la protège, elle se transforme continuellement, elle est une surface glissante, elle se change en eau. » Maxence FERMINE (Écrivain français – Phrases extraites de son livre Neige)