Le mimosa …

 » Tout au fond du jardin c’est une boule d’or
Offerte par l’hiver aux terres provençales.
Car janvier est bien gris, il fait très froid dehors,
Mais des pompons citron narguent le grand mistral.

Il fait très froid dehors et l’on est en janvier,
Et l’on sent le parfum délicat et ténu
Que distille en douceur l’arbuste illuminé
Où le soleil tout rond semble être suspendu.

Sa fragrance est semblable à la poudre de riz
Qu’on posait autrefois sur le bout de son nez,
Distillée par les fleurs, globules canari
Explosant tous ensemble en millions de bouquets.

Car l’âme du soleil descendue sur la Terre
S’est diffractée partout en minuscules sphères.
Saupoudrés de doré et gorgés de lumière,
Ces tout petits bouquets s’en vont vaincre l’hiver. » Vette DE FONCLARE (Poétesse française)

https://pointespalettespartition.wordpress.com/2020/01/09/fleur-de-fevrier-lacacia-dealbata-dit-mimosa/

L’atmosphère d’une bibliothèque …

 » L’atmosphère de la bibliothèque déserte, tôt le matin, me comble de bonheur. À l’idée de tous les mots, de tous les mondes imaginaires qui reposent paisiblement dans ces pièces, je déborde du désir de préserver la beauté et l’harmonie du lieu.  » Haruki MURAKAMI (Écrivain japonais contemporain)

Bibliothèque MORGAN LIBRAIRY & MUSEUM à NEW YORK