Des roses sous la neige …

 » Pourquoi, Seigneur, fais-tu fleurir ces pâles roses,
Quand déjà tout frissonne ou meurt dans nos climats ?
Hélas ! six mois plus tôt que n’étiez-vous écloses ?
Pauvres fleurs, fermez-vous ! voilà les blancs frimas !

Mais non, refleurissez ! Le bonheur et les larmes
Dans nos cœurs (Dieu le veut) se rejoignent ainsi.
Si près de ces glaçons, ces fleurs ont plus de charmes ;
Et si près de ces fleurs, l’hiver est plus transi.  » Alphonse de LAMARTINE (Poète, romancier, dramaturge français / Extrait de son recueil Harmonies poétiques et religieuses (Pièces rajoutées)

« Dernières roses » Jules BRETON

Il n’existe qu’une façon de lire …

 » Il n’existe qu’une façon de lire, et elle consiste à flâner dans les bibliothèques ou les libraires, à prendre les livres qui vous attirent et ne lire que ceux-là, à les abandonner quand ils vous ennuient, à sauter les passages qui traînent,  et à ne jamais, jamais rien lire parce qu’on s’y sent obligé, ou parce que c’est la mode . Rappelez- vous qu’un livre qui vous ennuie à vingt ou trente ans, vous ouvrira ses portes quand vous en aurez quarante ou cinquante – et vice versa. Ne lisez pas un livre quand ce n’est pas le bon moment pour vous. Gardez l’esprit ouvert. Par dessus tout, sachez que le fait de devoir passer un ou deux ans sur un seul livre ou un seul auteur, signifie qu’on vous enseigne mal. On aurait dû vous apprendre à lire d’un élan à un autre, à suivre vos propres intuitions pour déterminer vos besoins. » Doris LESSING (Écrivain britannique-Extrait de son livre Le carnet d’or )

 » Le rat de bibliothèque  » – Carl SPITZWEG