Les impressionnistes au bord de l’eau …

 » L’Impressionnisme c’est avant tout une nouvelle manière de peindre liée à une nouvelle manière de voir, la naissance de l’art subjectif qui ouvrira la voie aux bouleversements stylistiques du XXe siècle, la vision en plein air sans cesse renouvelée par les variations de la lumière, l’impression fugitive en tant que véritable sujet à peindre. L’artiste voit désormais la nature suivre le cours du temps, c’est la véritable innovation de l’Impressionnisme. Il s’intéresse aux évolutions incessantes de cette nature selon l’éclairage, la saison, l’heure….. La touche du peintre devient plus libre, plus expressive que descriptive.

On comprend ainsi mieux pourquoi l’Impressionnisme porte son attention sur les éléments fluides de la nature : l’air, l’eau, le ciel, la neige, les rivières, la mer, l’atmosphère. Il s’intéresse aux reflets de l’eau, aux jeux de lumière, à la vibration des couleurs, à tout ce qui participe à un monde de sensations et d’émotions. La peinture en plein air est prétexte à faire de l’eau un sujet d’expérimentation, à magnifier la nature sous toutes ses formes, adieu les sujets religieux, historiques, littéraires ou mythologiques !

L’histoire d’amour a commencé avec des vaguelettes dispersant un effet rougeâtre dans l’avant port du Havre un matin de 1872 : Impression Soleil levant fera, à l’époque, bien d’autres vagues au sein des amateurs d’art.

Seine Impression soleil levant MONET
 » Impression Soleil Levant  » Claude MONET

Courbet avait représenté la réalisé sans idéalisation. Corot avait déjà fait souffler quelques frissons à la surface de l’eau, Monet reprendra inlassablement le thème du reflet depuis ses débuts jusqu’à ses œuvres ultimes pour conclure magnifiquement avec les Nymphéas.

MONET Nymphéas 1904
 » Les Nymphéas 1904 – Claude MONET

Les reflets changeant de l’eau des rivières ou de la mer deviennent pour Caillebotte, Renoir, Whistler, Cézanne ou Signac une réalité incertaine et indéchiffrable qu’ils s’attachent à reproduire de façon pérenne. Ce thème les fascine. Il est pour eux révélateur de la beauté profonde.

L’eau devient à la fois un sujet une source d’expérimentation visuelle. L’intérêt des maîtres de l’Impressionnisme ne se pose plus uniquement sur le paysage dans son ensemble, mais sur l’élément  » eau  » et sur ses possibilités de rendre les effets atmosphériques, les jeux de lumière, le miroir du soleil … C’est l’eau, nouvel espace de liberté, qui permet aux impressionnismes de faire souffler une brise de modernité dans leurs œuvres.

« L’Océan -Symphonie en gris  » – James ABBOTT MCNIEL WHISTLER
Seine bord de Seine Gustave CAILLEBOTTE
 » Bord de Seine  » Gustave CAILLEBOTTE
Bernard (Emile) - artifexinopere
 » Pont à Asnières  » Paul SIGNAC
EAU Rameurs à Chatoux RENOIR
 » Rameur à Chatoux  » – Pierre Auguste RENOIR

Les plaisirs de l’eau vont symboliser la transformation de la société de la fin du XIXe siècle ! De la côte normande aux rives de la Seine, de la Grenouillère à  l’Ile de la Grande Jatte, de Chatou à Argenteuil, de Croissy-sur-Seine à Bougival, la représentation de la vie sur ces nouveaux lieux  balnéaires et leurs variations atmosphériques témoignera mieux que tout récit des joies de vivre simples d’une époque enjouée.

Auguste Renoir: La Grenouillère.NM 2425
« La Grenouillère » Pierre Auguste RENOIR
29.100.112
 » La Grenouillère  » Claude MONET
EAU Bateau à l'écluse de Bougival Alfred SISLEY
 » Bateau à l’écluse à Bougival  » Alfred SISLEY

Claude Monet se fit construire un bateau-atelier qui lui a permis de percevoir la nature dans tous ses bruits et ses parfums, dans toutes ses nuances de lumière. Ce bateau inspira Manet, Caillebotte ( lui-même architecte naval) . Paul Signac peignit tous les ports de France et traversa le pays avant de s’installer à Saint-Tropez, émerveillé par la lumière de la Méditerranée. Il invita ses amis à venir partager tout cela. John Singer Sargent montra deux belles endormies encadrées par les joncs et les branche de saule. Renoir maîtrisa de façon inimitable les rides de l’au dans la Yole en donnant à son bateau qui semble vouloir sortir du cadre, une extraordinaire sensation de mouvement.

MONET Bateau atelier
 » Le bateau-atelier  » Claude MONET
MONET claude Monet peignant dans son atelier MANET
 » Monet dans son bateau-atelier  » Edouard MANET
MER La Yole RENOIR
 » La Yole  » Pierre Auguste RENOIR
Mer deux femmes endormies SARGENT
 » Deux femmes dans une barque sous un saule  » John SINGER SARGENT

Si les impressionnistes furent plutôt des «  peintres d’eau douce « , à l’aise sur les rivières, il leur arrive de scruter des vues marines à l’instar du Maître Eugène Boudin ou de Barthold Longkind ou bien encore de Claude Monet sur les plages de Normandie. Cézanne, lui-même, offrit ses magnifiques panoramas marseillais et Gauguin reviendra confirmer cet attrait de la mer et des océans lorsqu’il sera en Polynésie. »  Georges LUCENET (Écrivain français, vice-président de l’association Eau & Lumière)

MER Bord de mer à Sainte Adresse JONGKIND
 » Bord de mer à Sainte Adresse  » John BARTHOLD JONGKIND
Eugène Boudin | Museo Thyssen (avec images) | Étretat, Falaise ...
 » Falaise à Étretat  » Eugène BOUDIN
MER à l'Estaque CEZANNE
 » La mer à l’Estaque  » Paul CÉZANNE
MER Johan_Barthold_Jongkind La Ciotat
 » La Ciotat  » John BARTHOLD-JONGKIND